En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maurice Faure

Homme politique français (Azerat, Dordogne, 1922-Cahors 2014).

Ancien résistant, député du Lot à partir de 1951, il est secrétaire général du parti radical-socialiste de 1953 à 1955. Secrétaire d'État aux Affaires étrangères (février 1956-avril 1958), il est ministre de l'Intérieur dans l'éphémère gouvernement Pflimlin (mai 1958). Président du parti radical de 1961 à 1965 et de 1969 à 1971, il se montre favorable au regroupement des partis centristes, mais, après l'échec de cette tentative, il se rallie à la Fédération de la gauche démocrate et socialiste (FGDS) à partir de 1967. Après l'élection de J.-J. Servan-Schreiber à la présidence du parti radical (1971), M. Faure prend part, aux côtés de Robert Fabre, à la formation du Mouvement des radicaux de gauche. Député au Parlement européen (1979-1981), ministre de la Justice dans le premier gouvernement Mauroy (1981), il est ensuite sénateur du Lot (1983-1988). Nommé ministre de l'Equipement et du Logement en 1988, il quitte cette fonction dès 1989 pour devenir membre du Conseil constitutionnel. Il est maire de Cahors de 1965 à 1990.

Pour en savoir plus, voir les articles Ve République, parti radical et radical-socialiste.