En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Elias Mc Daniel, dit Bo Diddley

Auteur-compositeur-interprète de rock et de rhythm and blues (McComb, Mississippi, 1928-Archer, Floride, 2008).

Quelques années après son déménagement dans les quartiers sud de Chicago, Bo se produit au coin d'une rue. Il a tout juste dix ans, mais il a étudié le violon, la guitare et il s'intéresse déjà à la boxe. Des petits boulots lui permettent de survivre jusqu'au début des années 1950, où il décroche une place régulière au 708 Club. L'influence grandissante du rock and roll le pousse à mélanger rhythm and blues et électricité. En 1954, Leonard Chess, patron du label Chess, lui offre un contrat. Alors que le rock and roll est encore dans sa période de gestation, Bo va alors composer la majorité de ses futurs standards et, parallèlement à la carrière de son ami Chuck Berry, aligne des hits novateurs (I'm A Man, Bo Diddley, Mona, Say Man), créant ainsi un son bien particulier.

La référence. Au milieu des années 1960, ce géant, baptisé successivement « l'Amoureux » (il raconte souvent des histoires de sexe) ou « le Gladiateur », devient l'influence majeure des jeunes générations, qui ont repris nombre de ses compositions (Yardbirds, Animals, Rolling Stones, Who, Clash, Doors, Bob Seger …). La décennie suivante est moins prolifique. Sa créativité décline et il se contente de remanier ses vieux titres. Ses schémas rythmiques compliqués, hypnotiques parfois, l'ont élevé cependant au rang de maître du genre.