En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Giorgio De Chirico

Peintre italien (Vólos, Grèce, 1888-Rome 1978).

Marqué par la culture allemande, il oriente sa peinture, dès le début des années 1910, vers la représentation d'un monde théâtral, énigmatiquement désert et mélancolique (Mystère et mélancolie d'une rue, 1914), avec ses « places d'Italie » et ses vastes perspectives où se dressent bientôt statues de plâtre ou « mannequins » sans visage (les Muses inquiétantes, 1916-1917). Reconnue dès 1911 par Apollinaire, puis par les surréalistes, sa peinture métaphysique apparaît comme une transposition métaphorique de la réalité (série des « intérieurs métaphysiques », encombrés d'objets hétéroclites). Mais, à partir de 1919, sans renoncer totalement à son inspiration première, il évolue vers un style classicisant, voire académique, chargé de références littéraires, antiques, etc., en accord avec les positions du mouvement Novecento. Il a fait paraître en 1929 un ouvrage autobiographique, Hebdomeros.