En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Catherine d'Aragon

(Alcalá de Henares, Castille, 1485-Kimbolton 1536), reine d'Angleterre de 1509 à 1533 par son mariage avec Henri VIII, fille de Ferdinand d'Aragon et d'Isabelle de Castille.

Elle épouse en 1501 le prince de Galles, Arthur, qui meurt l'année suivante. Elle a d'Henri VIII, devenu roi peu avant son mariage, six enfants, dont un seul survit, la princesse Marie (→ Marie Iere). L'absence d'héritier mâle est cruellement ressentie dans un pays où les souvenirs de la guerre des Deux-Roses sont encore proches. Aussi, Henri VIII s'oriente dès 1525 vers l'idée d'un divorce. Sa passion pour Anne Boleyn confirme ses intentions, et, dès 1527, le cas est soumis aux autorités ecclésiastiques sous le prétexte de parenté prohibée. D'abord conciliant, le pape Clément VII se montre bientôt réticent, sous l'influence de Charles Quint, neveu de Catherine. De son côté, la reine se refuse au divorce. Passant outre à l'obstruction pontificale, Henri VIII rompt définitivement avec Catherine en 1531, et, soutenu par la majorité de l'opinion anglaise, obtient en mai 1533 la prononciation du divorce par une cour présidée par l'archevêque Cranmer. La rupture de l'Angleterre avec Rome est alors totale. Catherine passera les dernières années de sa vie dans une réclusion complète.

Pour en savoir plus, voir les articles Angleterre, Grande-Bretagne : histoire.