En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Marie François Sadi Carnot

dit Sadi Carnot

Sadi Carnot, affiche
Sadi Carnot, affiche

Homme d'État français (Limoges 1837-Lyon 1894) .

Fils aîné d'Hippolyte Carnot. Polytechnicien et ingénieur des Ponts et Chaussées, il est nommé préfet de la Seine-Inférieure par Gambetta en janvier 1871. Élu député républicain de la Côte-d'Or en 1871, il siège avec la gauche républicaine. Il est ministre des Travaux publics dans les cabinets Waddington (1879), Freycinet (1879) et Ferry (1880), et ministre des Finances dans les cabinets Brisson (1885) et Freycinet (1886). Après le scandale Wilson qui provoque la chute de Jules Grévy, Sadi Carnot, soutenu par Clemenceau, est élu à la présidence de la République (1887). Il est connu pour son respect de l'Église, et sa présence comme chef de l'État favorise le ralliement. Il fait front devant la crise boulangiste (→ boulangisme). En politique extérieure, il favorise la politique de l'alliance russe. Il est assassiné le 24 juin 1894 par l'anarchiste Caserio.

Pour en savoir plus, voir l'article IIIe République.