En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Zulfikar Ali Bhutto

Zulfikar Ali Bhutto
Zulfikar Ali Bhutto

Homme d'État pakistanais (Larkana, province du Sind, 1928-Rawalpindi 1979).

Né dans une riche famille de propriétaires terriens d'origine rajpute, il fait ses études de droit à Bombay, à Berkeley (Californie), puis à Oxford. Plusieurs fois ministre sous la présidence d'Ayyub Khan, il fonde le parti du Peuple pakistanais (P.P.P.) en 1967, est arrêté (novembre 1968), puis libéré avec l'arrivée au pouvoir du général Yahya Khan. Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères (7 décembre 1971), il devient président de la République après la démission du général Yahya Khan (décembre 1971). Il lève la loi martiale en vigueur depuis mars 1969 et fait adopter une nouvelle Constitution (10 avril 1973). En août, C. F. Elahi devient président de la République et lui-même Premier ministre.

Lors de la conférence islamique de Lahore, en 1974, il reconnaît le Bangladesh, puis il rétablit les relations diplomatiques et commerciales avec l'Inde en 1976. Il pratique une politique d'indépendance nationale, tandis qu'à l'intérieur il nationalise de grands secteurs industriels et bancaires, l'agroalimentaire, et ébauche une réforme agraire. En 1977, il doit faire face à l'Alliance nationale pakistanaise, coalition de 9 partis (dont 6 musulmans). Il est renversé en juillet par le coup d'État militaire du général Zia ul-Haq. Libéré, arrêté de nouveau, accusé d'avoir fait tuer en novembre 1974 le père d'un de ses adversaires politiques, Ali Bhutto est condamné à mort le 18 mars 1978, et pendu un an plus tard.