Identifiez-vous ou Créez un compte

Alcibiade

Alcibiade
Alcibiade

Homme d'État athénien (vers 450-404 avant J.-C.).

Histoire

1. Une personnalité dérangeante

Orphelin, Alcibiade est élevé par son cousin Périclès et reçoit les leçons de Socrate, à qui il voue une respectueuse amitié.

Séduisant, élégant, riche, Alcibiade fait montre d'une personnalité hors du commun, s'attachant orgueilleusement à être différent de ses concitoyens, qui ne lui pardonneront jamais son dandysme et ses paradoxes. Il se bat courageusement à Potidée, où Socrate lui sauve la vie; à Délion, où il arrache le philosophe à la mort.

2. Banni pour irrévérence

Vers 420, il commence sa carrière politique comme démocrate et se heurte à Nicias, qui a signé la paix avec Sparte (421). Alcibiade, qui veut la guerre pour ouvrir à son ambition un champ illimité, fait rompre la trêve avec Sparte. Élu stratège pour les côtes du Péloponnèse, il entraîne malheureusement Athènes dans l'aventure sicilienne (415).

Il est accusé, le jour de son départ, d'avoir mutilé des figurations du dieu Hermès et tourné en dérision les mystères d'Éleusis : deux crimes contre l'État. On le laisse néanmoins partir, puis on dépêche la galère sacrée en Sicile pour le ramener.

3. Un intriguant

Alcibiade déserte et offre ses services à Sparte, l'engageant à ravager l'Attique. Il soulève contre Athènes l'île de Chios et une partie de l'Ionie.

Son entente avec Sparte prend fin, et il se réfugie auprès de Tissapherne, satrape perse. Ce dernier, sur ses conseils, mène une politique d'usure en soutenant tantôt Sparte et tantôt Athènes.

Alcibiade intrigue en même temps en faveur d'une révolution oligarchique à Athènes. Élu stratège par l'escadre de Samos, sur les conseils de Thrasybule, il remporte sur les Spartiates la victoire de Cyzique (410) qui rétablit la position d'Athènes dans la Propontide (actuellle mer de Marmara) et les Détroits et rouvre la route du blé.

4. Retour à Athènes et ultime exil

Alcibiade rentre en triomphateur à Athènes en 407, assume la direction des forces militaires, mais est tenu pour responsable de l'échec de son lieutenant Antiochos. Il se retire en Thrace, puis auprès de Pharnabaze, satrape de Phrygie. Sparte négocie avec les Perses sa mort, et le satrape le fait assassiner misérablement dans les bras d'une femme, alors que sa maison est incendiée.

Pour en savoir plus, voir les articles guerre du Péloponnèse, histoire de la Grèce antique.

Littérature et philosophie

Alcibiade est un personnage privilégié des dialogues platoniciens. Amoureux de Socrate dans le Banquet, disciple enthousiaste dans le Protagoras, il gâte, en écoutant les flatteurs, ses belles qualités dans la République.

Athlète complet, arbitre des élégances, il est, au fond, le premier Grec qui veut accomplir son destin d'individu contre la pensée et la morale collectives de la cité.

Son charme et ses scandales en font, avec Hélène, le personnage le plus discuté de l'Antiquité (Aristophane, les Grenouilles ; Thucydide, Histoire de la guerre du Péloponnèse ; Plutarque, Vie d'Alcibiade).

S'il réapparaît comme le modèle des amis pour Shakespeare (Timon d'Athènes), il reste un cynique pour Fénelon (Dialogue des morts).