En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Rafael Alberti

Écrivain et peintre espagnol (Puerto de Santa María 1902-Puerto de Santa María 1999).

Après avoir publié des œuvres d'inspiration populaire et de forme raffinée, nourries par la pratique de la peinture (Cal y canto, 1929), puis d'inspiration surréaliste (Sermons et Demeures, 1929), Alberti, après l'Homme inhabité (1931), se jette dans l'action politique, que ponctuent ses drames Radio-Séville (1938), D'un moment à l'autre et son autobiographie la Arboleda perdida (1942-1959). Exilé à Paris, puis en Argentine, il se livre à l'évocation lyrique de l'Espagne féodale et mystique (Entre l'œillet et l'épée, 1941 ; Ora maritima, 1953) et à l'exaltation dramatique de la liberté de l'homme (La Gallarda, 1945 ; Nuit de guerre au musée du Prado, 1956). Le recueil poétique Mépris et Merveille (1974) précède son retour en Espagne (1976), où il est élu député communiste de Cadix (1977), mais démissionne pour se consacrer à son œuvre (la Futaie perdue, 1959-1987).