En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Samoa

anciennement Samoa occidentales

Carton de situation - Samoa
Drapeau des Samoa
Drapeau des Samoa

État insulaire d'Océanie, Samoa est située en Polynésie, dans l'océan Pacifique sud, à l'est de Wallis-et-Futuna.
Samoa est membre du Commonwealth.

  • Superficie : 2 842 km2
  • Nombre d'habitants : 190 000 (estimation pour 2013)
  • Nom des habitants : Samoans
  • Capitale : Apia
  • Langues : anglais et samoan
  • Monnaie : tala
  • Chef de l'État : Tuiatua Tupua Tamasese Tupuola Efi
  • Chef du gouvernement : Tuilaepa Sailele Malielegaoi
  • Nature de l'État : monarchie
  • Constitution :
    • Adoption : 28 octobre 1960
    • Entrée en vigueur : 1er janvier 1962
    • Révisions : 1992, 1997
Pour en savoir plus : institutions des Samoa

GÉOGRAPHIE

Cet archipel volcanique, montagneux, est formé essentiellement de deux grandes îles, Savaii et Upolu, et de quelques îlots, souvent bordé de récifs coralliens. Le climat tropical, chaud et humide, explique l'extension de la forêt dense.

Les collines et les plaines littorales sont bien mises en valeur par une population, presque exclusivement polynésienne, répartie sur les deux îles principales. Très vulnérable aux catastrophes naturelles (typhons et maladies végétales), l'agriculture vivrière (taro, igname, banane, fruits tropicaux, arbre à pain) et commerciale (cocotier, pour la production de coprah, et cacaoyer), ainsi que la pêche, représentent 14 % du produit intérieur brut (PIB). Il existe une petite production industrielle de pièces détachées destinées à l'industrie automobile japonaise. La balance commerciale est chroniquement déficitaire, malgré les rentrées invisibles issues de la diaspora samoane et des revenus, en augmentation, du tourisme. Classées par les Nations unies parmi les pays les moins avancés (PMA), les Samoa vivent, pour l'essentiel, de l'aide extérieure, qui représente la moitié de son PIB. Le sous-développement économique, aggravé par l'isolement géographique, explique la persistance d'un fort courant d'émigration, alors que la croissance démographique diminue.

HISTOIRE

Sous tutelle néo-zélandaise à partir de 1920, les îles occidentales de l'archipel samoan deviennent, le 1er janvier 1962, le premier État polynésien véritablement indépendant. Depuis, les Samoa sont régies par une Constitution qui combine les formes parlementaires aux coutumes locales. Des deux chefs d'État nommés à vie lors de l'indépendance, Tupua Tamasese Mea'ole est mort en 1963, Malietoa Tanumafili II en 2007. Comme le prévoit la Constitution, le Parlement (Fono), composé des chefs de village (matai), a élu en juin 2007, puis de nouveau en juillet 2012, Tuiatua Tupua Tamasese Tupuola Efi, nouveau chef de l'État (Ole Ao O le Malo) pour un mandat de cinq ans. L'exécutif est entre les mains d'un Premier ministre, élu par le Fono. Depuis 1970, les Samoa appartiennent au Commonwealth ; elles sont membre de l'ONU depuis 1976.

En 1991, une réforme constitutionnelle allonge de 3 à 5 ans la durée du mandat parlementaire, porte le nombre des ministres de 8 à 12 et celui des sièges parlementaires de 45 à 49.

Créé en 1979, le premier parti politique samoan, Human Rights Protection Party (HRPP), règne quasiment sans partage sur la scène politique de l'archipel, souvent agitée par des querelles personnelles, la corruption et le clientélisme.