En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alpes Dinariques ou Chaînes Dinariques

Massif des Balkans qui s'étend des Alpes slovènes au massif du Rhodope (Bulgarie), entre l'Adriatique d'une part, le bassin pannonien et le sillon de la Morava d'autre part.

Il doit son nom à l'une de ses chaînes, la Dinara (1 913 m).

Les montagnes calcaires de la façade adriatique offrent de remarquables paysages karstiques, à poljés encadrés de chaînes parallèles S.-E.-N.-O., tandis qu'en Bosnie et en Serbie occidentale les profondes vallées tributaires de la Save sont incisées dans des granites et des serpentines. Les plus hauts massifs (Durmitor et Prokletije [plus de 2 500 m] ont des formes glaciaires. Méditerranéen près du littoral, le climat devient continental vers l'intérieur. Les paysages, restés très boisés en Slovénie et en Bosnie, sont dénudés en Herzégovine et dans la Zagora dalmate. L'économie est à dominante pastorale et forestière, le désenclavement reste inachevé, l'émigration, intense. Les mines (bauxite, plomb et zinc, charbon) sont nombreuses ; elles sont à l'origine du développement industriel du bassin de Sarajevo-Zenica.

L'ensemble structural des Dinarides, partie de l'édifice alpin (comme les Hellénides qui lui succèdent, au S.-E. de la transversale Shkodër-Peč), consiste en une succession d'unités sédimentaires alternativement néritiques et pélagiques, allongées du S.-E. au N.-O., chevauchantes vers le S.-O., voire charriées les unes sur les autres au crétacé et à l'éocène, puis affectées, du miocène au quaternaire, de fractures verticales responsables du relief actuel, où alternent chaînes et dépressions, îles et chenaux.