En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

l'Apennin en italien Appennino ou les Apennins

en italien Appennini

Gran Sasso d'Italia
Gran Sasso d'Italia

Chaîne de montagnes qui parcourt l'Italie de la Ligurie à la Calabre et se prolonge en Sicile nord-orientale.

Véritable épine dorsale de la péninsule italienne, étiré sur près de 1 500 km, l'Apennin a une structure très complexe et dont la mise en place est très récente ; les mouvements orogéniques ne sont pas terminés. Ce système montagneux se subdivise en plusieurs éléments du N. au S. Le bourrelet ligure entre la mer et le Piémont est une moyenne montagne (1 500 m) dissymétrique. L'Apennin septentrional, en dépit d'une mollesse générale de la topographie due aux faciès argilo-gréseux, présente des reliefs plus élevés dans les Alpes Apuanes ou dans la dorsale Apennine (monte Cimone, 2 163 m) ; les reliefs y enserrent des bassins intramontagnards (Mugello, Casentino, etc.). Au S. d'une ligne allant de Pesaro à Arezzo, l'Apennin central est constitué d'un bloc calcaire, découpé en plis lourds, faillés et déversés vers l'E. ; on y trouve les altitudes les plus élevées (Gran Sasso, 2 914 m). Au S. des vallées du Sangro et du Liri, l'Apennin campano-lucanien est plus fractionné du fait de l'abondance des formations marno-gréseuses. Enfin, au-delà du Crati, l'Apennin calabrais est une unité à part, constituée d'une série de massifs cristallins (Sila, Aspromonte). Aux deux extrémités de la chaîne, la montagne tombe brutalement dans la mer, mais ailleurs le contact avec les plaines littorales est plus graduel. Vers l'E., il demeure assez raide, les reliefs dominant des zones de basses collines sédimentaires. Vers l'O., la montagne est précédée par un ensemble de reliefs volcaniques ou calcaires auxquels on donne le nom d'Anti-Apennin.

Longtemps montagne-refuge, l'Apennin n'offre que des conditions médiocres à l'activité humaine, aggravées par les méfaits d'une forte érosion due aux déboisements. Aussi l'émigration a-t-elle été intense. L'économie méditerranéenne classique est démantelée. Des transformations ont lieu cependant avec la mise en valeur plus rationnelle de bassins intramontagnards, les reboisements, l'équipement hydroélectrique attirant certaines industries (à Bussi, par exemple), la pénétration du tourisme. À cet égard, le rôle joué par la construction de nombreuses routes et autoroutes est très important.