En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

The Pretty Things

Groupe britannique de rock formé en 1962 dans le Kent par Dick Taylor (guitare), Phil May (chant), Brian Pendleton (guitare), John Stax (basse) et Peter Kitley (batterie).

Formés autour de Dick Taylor (qui tint la basse au sein des Rolling Stones avant l'arrivée de Bill Wyman) et Phil May, les Pretty Things pratiquent d'abord un rhythm and blues musclé et rageur dans lignée de Howlin'Wolf et de Bo Diddley, et connaissent un certain succès avec des morceaux comme Don't Bring Me Down ou Honest I Need. Incapables de faire évoluer leur formule, ils voient leur cote baisser rapidement. Stax et Pendleton s'en vont dès la fin de 1965 et le groupe s'oriente alors vers un rock plus avant-gardiste et psychédélique. Sorti en 1968, S.F. Sorrow développe, sur le mode de l'opéra-rock, une pop sophistiquée, qui influencera Pete Townshend des Who. Le succès n'est pas au rendez-vous et le groupe s'arrête une première fois en 1971. Il se reformera ensuite et l'on reverra Taylor et May jouer ensemble en 1978 puis se produire sur le circuit du « pub rock ». En 1990, ils reprennent un vieux hit de Barry McGuire, Eve Of Destruction et jouent, l'année suivante, des standards du blues et du rock avec l'ex-Canned Heat Bob Hite.