En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bad Company

Groupe britannique de rock et de hard-rock formé en 1973 par Paul Rodgers (chant), Mick Ralph (guitare), Boz Burrell (basse) et Simon Kirke (batterie).

En 1972, le groupe anglais Free commence à donner des signes de faiblesse, après avoir enflammé le monde entier de son rock dépouillé et violent. La cheville ouvrière de cette belle machine, Paul Rodgers et Simon Kirke, décident d'« achever la bête » et de monter avec Boz Burrell et surtout Mick Ralph (ex-guitariste de Mott The Hoople) une nouvelle association : Bad Company. L'espace de deux albums essentiels (Bad Company en 1973 et Straight Shooter en 1974), ce grand groupe de hard-rock /boogie va inscrire son nom dans l'histoire.

Rouleau compresseur. La recette est simple (et directement inspirée de Free) : sur une pesante rythmique, la voix rocailleuse de Paul Rodgers (sans doute une des plus belles du genre) balance un blues lourd et gras d'une terrible efficacité. Dès le premier album, en 1973, le succès est immédiat. Managé par Peter Grant (homme de main de Led Zeppelin), Bad Co. s'impose comme une machine bien huilée capable de chavirer les plus grands stadiums américains. Durant toute la deuxième partie des années 1970, Bad Co. va alors s'embarquer dans d'interminables tournées, qui auront petit à petit raison du groupe. En 1984, Rough Diamonds (dernier disque à peu près correct) sonne le chant du cygne. De come-back en reformations, le groupe traînera jusqu'en 1986 les fantômes d'un âge d'or de brève durée, mais d'une formidable intensité.