En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

système nerveux

[dossier]

Corps cellulaire du neurone
Corps cellulaire du neurone

Résumé du dossier

Les organismes vivants captent en permanence des informations en provenance de leur environnement et sont ainsi en communication avec lui. Les messages nerveux sont des manifestations électriques enregistrables, qui prennent naissance lors de la stimulation des récepteurs sensoriels des organes des sens (lumière par l’œil, organe de la vision ; vibrations sonores par l’oreille, organe de l’ouïe ; pression ou chaleur par la peau, organe du toucher ; substances chimiques par la langue et les fosses nasales, organes du goût et de l’odorat). Le récepteur sensoriel donne naissance au message nerveux, qui est transmis au cerveau. Ce dernier l’interprète puis l’envoie à un organe effecteur qui exécute une action. À partir des messages reçus au niveau du cortex cérébral, le cerveau construit une perception et commande des mouvements volontaires. Le cortex cérébral est une mosaïque de plusieurs dizaines de zones spécialisées. Ces différentes aires cérébrales sont interconnectées et « dialoguent » entre elles. Le fonctionnement du système nerveux est fondé sur la circulation de signaux dans un réseau de cellules spécialisées : les neurones. Un neurone est une unité de traitement de l’information, une cellule excitable qui reçoit, transmet et émet des signaux. D’un neurone à l’autre, le transfert se fait au niveau de dispositifs spécialisés, les synapses, par l’intermédiaire de messages chimiques. C’est sur les synapses, qu’agissent les médicaments (antidépresseurs, tranquillisants), qui modifient l’humeur et le comportement). Les drogues agissent aussi à ce niveau : leur action peut être dangereuse car elles perturbent les relations de l’homme, et de son environnement et génèrent des dépendances (addictions).