En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

symétrie

Répétition des organes ou des segments ou articles du corps par rapport à une ligne ou à un plan.

BIOLOGIE

On rencontre souvent une forte symétrie extérieure chez des êtres dont les organes internes ont une distribution dissymétrique (chez l'homme, pancréas à gauche, foie à droite, etc.). Cette symétrie externe est liée au mode de locomotion chez les animaux terrestres et aquatiques.

Les animaux qui se déplacent selon une ligne horizontale ont une symétrie bilatérale par rapport à un plan vertical et des organes pairs nombreux (deux yeux, deux bras, etc.).

Les animaux marins fixés ou peu mobiles ont souvent au contraire une symétrie axiale (de type 4 ou 6 chez les cnidaires, 5 chez les échinodermes), symétrie que l'on retrouve dans certains organes des plantes terrestres, les fleurs par exemple (type 3 pour les monocotylédones, souvent 5 chez les dicotylédones). L'axe est alors ordinairement vertical.

Chez les plantes, la symétrie par rapport au plan vertical est générale pour les feuilles et apparaît chez la fleur dite zygomorphe des légumineuses, labiées, orchidées, etc.

Rares sont les êtres n'ayant aucune symétrie, moins rares ceux qui ont superposé à leur ancienne symétrie une nouvelle symétrie, qu'elle soit bilatérale (oursins « irréguliers », fleurs zygomorphes), transversale (coquille Saint-Jacques) ou spirale (gastropodes, plantes volubiles). Dans ce dernier cas, le sens de l'enroulement est constant dans une espèce donnée (presque tous les gastropodes ont un enroulement dextre).