En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

serpent

(latin serpens, -entis, de serpere, ramper)

Vipère
Vipère

Reptile sans pattes, au corps allongé, se déplaçant par ondulations latérales du corps. (Les serpents constituent le sous-ordre des ophidiens, de l'ordre des squamates.)

Les serpents sont répandus dans toutes les régions chaudes ou tempérées du globe et dans des milieux très diversifiés, depuis le niveau de la mer jusqu'à 4 000 m d'altitude. Leur taille varie de moins de 10 cm pour certains serpents fouisseurs (« serpents-minutes »), à quelque 10 m pour le python réticulé et l'anaconda. Beaucoup d'espèces sont à l'heure actuelle vulnérables ou menacées d'extinction.

Classification

Les serpents sont des reptiles squamates, comme les lézards et les amphisbènes (reptiles fouisseurs) ; ils forment le groupe des ophidiens. La famille des colubridés (couleuvres) est la plus nombreuse (2 500 espèces) ; vipères et crotales appartiennent à la famille des vipéridés, boas et pythons à celle des boïdés. La famille des élapidés comprend des espèces venimeuses (cobras, mambas, bongares, serpents corail, etc.). Les serpents fouisseurs sont classés dans plusieurs petites familles et les serpents marins (une cinquantaine d'espèces) dans deux autres familles.

Anatomie et modes de vie

À l'exception des boïdés, chez lesquels il existe des vestiges de membres inférieurs, les serpents sont totalement dépourvus de pattes. Le corps allongé et cylindrique est recouvert d'écailles lisses ou carénées. Les vertèbres sont très nombreuses, au minimum une centaine (certains pythons en ont plus de 400). Les organes internes sont allongés, épousant à l'intérieur la forme du corps.

Les serpents ne possèdent ni tympan ni cavité tympanique : ils sont donc sourds. En revanche, ils sont très sensibles aux vibrations. Leurs yeux sans paupières sont recouverts d'une écaille transparente.

La plupart des serpents sont terrestres ou arboricoles, mais il existe des espèces aquatiques, en eaux douces (anaconda) ou marines (hydrophiinés).

Alimentation et reproduction

Tous les serpents sont carnivores. Leurs proies peuvent être très variées ou, au contraire, spécifiques. Les serpents chassent à la traque ou à l'affût. Une fois rejointe, la proie peut être étouffée par constriction avant ingestion (boa, python), envenimée (vipère, cobra), ou avalée directement (couleuvres).

Mâles et femelles présentent rarement des différences très marquées. Les serpents sont soit ovovivipares, les œufs éclosant dans le corps de la femelle, qui met bas des jeunes développés (vipères, boas), soit ovipares (couleuvres, pythons) : les femelles pondent alors généralement leurs œufs dans un nid à terre. La durée du développement embryonnaire (de 5 à 8 semaines en général) dépend des conditions climatiques.