En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

sapin

(ancien français sap, du latin sapinus)

Sapin
Sapin

Conifère (pinacée) des régions tempérées de l'hémisphère Nord, dont l'espèce la plus répandue en Europe occidentale est le sapin pectiné, appelé aussi sapin blanc ou sapin des Vosges.

Conifère de la famille des pinacées, le sapin se reconnaît à ses aiguilles plates avec deux rangées blanches sur la face inférieure et à ses cônes dressés qui se désarticulent sur l'arbre. Le sapin est une essence d'ombre qui se régénère bien par semis sous lui-même et sous le hêtre.

Le sapin pectiné (Abies alba) est utilisé dans les reboisements, de même que le sapin de Nordmann (Abies nordmanniana), apprécié pour sa plus grande résistance à la sécheresse. Le sapin de Vancouver (Abies grandis) a une croissance très rapide et donne de hauts rendements en bois (plus de 20 m3/ha/an). La multiplication des sapins s'effectue par semis en pépinière, et l'on reboise avec des plants de 3 ou 4 ans à raison de 1 000 ou 2 000 plants à l'hectare installés de préférence à l'abri d'un taillis éclairci. On exploite les plantations entre 60 et 100 ans selon les espèces. Le bois de sapin est utilisé en charpenterie, en menuiserie, pour les parquets et pour la fabrication de la pâte à papier.