En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

rendement

(de rendre)

Rapport de l'énergie ou d'une autre grandeur fournie par une machine à l'énergie ou à la grandeur correspondante consommée par cette machine.

THERMODYNAMIQUE

Dans les opérations mécaniques pures, le rendement est le rapport de deux travaux. Il est toujours inférieur à l'unité, parce qu'il se dissipe toujours un certain travail sous forme de chaleur. Il en est de même pour les transformations d'énergie mécanique en énergie électrique ou inversement.

Dans le cas des machines thermiques, fonctionnant suivant un cycle comprenant des échanges avec une source chaude et une source froide, on définit le rendement par le rapport de l'énergie mécanique produite à la chaleur prise à la source chaude. Aucun des cycles réels possibles ne peut avoir un rendement supérieur à celui du cycle de Carnot, cycle réversible dont le rendement est égal au rapport de la différence de température entre les deux sources à la température absolue de la source chaude. Il est nécessairement inférieur à 1 et ne s'en rapprocherait que si la température de la source froide se rapprochait du zéro absolu.

En revanche, les machines fonctionnant suivant un cycle inversé, recevant du travail, de la chaleur de la source froide et cédant de la chaleur à la source chaude (machines frigorifiques, pompes à chaleur), ont un « rendement » supérieur à l'unité, que l'on préfère, pour éviter toute confusion, désigner par le terme « efficacité » ou « coefficient de performance ».