En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

prophète

(bas latin propheta, du grec prophêtês)

Interprète de la volonté d'une divinité pour le présent ou pour l'avenir.

RELIGION

Le prophétisme est inhérent à la plupart des religions, notamment lors de périodes où se fait sentir un besoin de renouveau. Il a pris une ampleur particulière dans le peuple d'Israël, puis dans l'islam et dans les différentes branches du christianisme, parfois sous des formes protestataires. On le rencontre principalement, en effet, dans les religions qui attendent un sauveur et prêchent le salut (religions dites « sotériologiques »), ainsi que dans les mouvements eschatologiques, qui entendent préparer leurs adeptes à la fin de l'histoire humaine et à celle du monde.

Les prophètes d'Israël

Aux époques évoquées par les livres bibliques de Josué, des Juges, de Samuel et des Rois, des prophètes vivaient à proximité des sanctuaires, où les chefs et le peuple allaient les consulter et où ils se groupaient en confréries ou en écoles, avec des « pères », tels Élie et Élisée au ixe s. avant J.-C. Mais la religion des Hébreux doit surtout son approfondissement à une autre catégorie d'inspirés, les « prophètes d'Israël » proprement dits, dont les messages, en réalité, n'ont été recueillis sous forme écrite que par leurs disciples.

La tradition distingue trois « grands prophètes » : Isaïe, Jérémie, Ézéchiel (auxquels la Bible grecque adjoint Daniel), et douze « petits prophètes » : Osée, Joël, Amos, Abdias, Jonas, Michée, Nahum, Habacuc, Sophonie, Aggée, Zacharie et Malachie. Ils exercèrent leur ministère entre le viiie et le iie s. avant J.-C.

Les prophétismes chrétien et musulman

Le christianisme voit dans les prophètes d'Israël les précurseurs de Jésus, considéré comme l'unique Messie qui accomplit en plénitude leur message. Mais l'histoire de l'Église a été marquée par de nombreuses tentatives de renouveau de type prophétique, comme celles de Joachim de Flore, au xiie s., ou de prédicateurs africains, tel Simon Kimbangu (1889-1951) au Congo.

Pour le Coran, Mahomet est le Prophète par excellence ; mais sa mission a été préparée par les grandes figures de l'Ancien et du Nouveau Testament, depuis Adam jusqu'à Jésus. Par ailleurs, des doctrines ont cours dans l'islam : elles prédisent qu'un envoyé de Dieu, le mahdi ou, chez les chiites, l'imam caché, viendra à la fin des temps convertir le monde à la foi et rassembler les croyants. (→ mahdisme, → messianisme, → millénarisme.)