En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

apocalypse

(latin ecclésiastique apocalypsis, du grec apokalupsis, révélation divine)

Genre littéraire du judaïsme des iie et ier s. avant J.-C. et du christianisme primitif traitant sous une forme conventionnelle et symbolique de la destinée du monde et du peuple de Dieu.

La littérature « apocalyptique » s'est d'abord développée dans le judaïsme au iie et au ier s. avant J.-C. Elle décrit les mystères concernant l'instauration d'un royaume messianique et la fin des temps, souvent désignée comme étant le jour du Seigneur. Les auteurs de tels écrits recourent à des pseudonymes, généralement les noms d'ancêtres célèbres. Conscients de vivre dans un univers dont les réalités essentielles sont cachées aux hommes, ils apparaissent comme des privilégiés désignés pour communiquer ces mystères à des initiés sous un mode plus ou moins ésotérique. Deux de ces ouvrages sont admis comme canoniques dans la Bible catholique et protestante : le livre de Daniel, pour l'Ancien Testament, et l'Apocalypse de Jean, pour le Nouveau. Parmi les apocryphes, qui appartiennent à la littérature juive dite « de l'Intertestament », on peut citer : le Livre d'Hénoch, l'Apocalypse de Baruch, le Livre des Jubilés, le Testament des douze patriarches et plusieurs écrits de Qumran.