Identifiez-vous ou Créez un compte

modern dance

(anglais modern dance, danse moderne)

Twyla Tharp, Push Comes to Shove
Twyla Tharp, Push Comes to Shove

Forme contemporaine prise par la danse traditionnelle, caractérisée par une expression et des mouvements plus libres.

Au début du xxe s., Isadora Duncan est la première à s'engager dans une voie autre que celle de la tradition classique. Prônant une danse qui se veut « libre », elle danse en tunique et les pieds nus. Fortement influencés par les théories sur le mouvement du philosophe français François Delsarte, Ted Shawn et Ruth Saint-Denis préconisent au sein de la Denishawn School une danse qui épanouisse le corps sans le contraindre et qui soit l'expression des sentiments intérieurs. La modern dance se développe dans les années 1930, proposant de nouveaux langages gestuels et imposant trois grandes techniques : celles de Martha Graham, Doris Humphrey et Lester Horton. Elle ne cesse d'évoluer grâce à la diversité des personnalités qui la représentent (José Limon, Alvin Ailey, Alwin Nikolaïs, Murray Louis, Paul Taylor), à la multiplication des échanges, notamment avec la danse moderne européenne (Hanya Holm), et aux remises en question parfois radicales de la part de chorégraphes comme Merce Cunningham. Dans les années 1960-1970, la contestation de bon nombre de ses valeurs par la jeune génération des danseurs new-yorkais (Lucinda Childs, Trisha Brown, Yvonne Rainer, Steve Paxton) fait naître un courant qualifié de post-modern.