En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

fusil

(latin populaire *focilis, du latin populaire focus, feu)

Fusils de guerre
Fusils de guerre

Arme à feu portative, de chasse ou de guerre, constituée par un canon de petit calibre reposant sur une monture de bois (fût et crosse) et équipée de dispositifs de mise à feu et de visée.

Mis au point vers 1630, le fusil à platine de silex, se chargeant par la bouche, restera en service pendant près de deux siècles. Le fusil à piston anglais (1831) et le fusil à capsule français (1840) utilisent une amorce au fulminate de mercure pour une meilleure fiabilité de la mise à feu. Le fusil à aiguille Dreyse (Prusse, 1841) et le fusil Chassepot (France, 1866), avec la généralisation de la culasse, représentent un perfectionnement essentiel. Le fusil Gras (1874) avec culasse mobile préfigure le fusil Lebel (modèle 1886) qui rend possible le tir à répétition. Il est remplacé en 1936 par le MAS 36, puis après 1951 par un fusil semi-automatique, le FSA 49-56. Depuis 1965, le fusil à répétition FRF1 a été mis en service en France (calibre 7,5 mm).

Depuis 1967-1968, les fusils automatiques tendent à constituer le seul armement individuel et collectif des petites unités d'infanterie (M-14 américain, FN belge, G-3 de la Bundeswehr, Kalachnikov soviétique ou M16 américain).

Automatiques ou semi-automatiques, les fusils d'assaut ont un calibre 5,56. Le FAMAS 5,56 F1 français, mis en service en 1979-1980, peut tirer des balles, des grenades antipersonnel et des grenades antichars.