En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

escargot

(provençal escaragol, du latin scarabaeus)

Anatomie d'un escargot
Anatomie d'un escargot

Mollusque gastropode pulmoné terrestre, végétarien, caractérisé par sa tête munie de deux paires de tentacules, dont les plus longs portent les yeux, par sa longue sole ventrale (pied), par sa coquille spirale globuleuse dont le sommet surplombe le flanc droit, enfin par son orifice pulmonaire dorsal.

Le nom d'« escargot » désigne plusieurs milliers d'espèces très voisines, rassemblées dans le genre helix. Ces animaux peuvent se retirer entièrement dans leur coquille et l'obturer d'une membrane de mucus (épiphragme) pour hiverner. C'est aussi le mucus (bave) qui assure leur adhérence au support lorsqu'ils rampent et qui laisse derrière eux une trace luisante. La bouche contient une langue râpeuse (radula) qui rend l'escargot très destructeur et nuisible aux cultures maraîchères. La reproduction résulte d'un accouplement entre hermaphrodites ; l'orifice de ponte des œufs est proche de la tête. L'élevage des escargots (héliciculture) date de l'époque romaine.