En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

dialectique

(latin dialectica, du grec dialektikê tekknê)

Méthode de raisonnement qui consiste à analyser la réalité en mettant en évidence les contradictions de celle-ci et à chercher à les dépasser.

Pour Platon, la dialectique, parce qu'elle oppose deux objets ou deux manières de voir un objet, s'apparente au dialogue ; elle consiste à aller du visible à l'invisible. Elle met ainsi en évidence une progression au sein de la confrontation de deux prises de position. Elle permet d'aller à l'intelligible, qui constitue l'essence même des choses. Elle est également importante chez Aristote, notamment avec la puissance logique du syllogisme.

Chez Hegel, la dialectique est une réalité qui a un aspect objectif (elle exprime la structure contradictoire de toute réalité et son mouvement essentiel de détermination par soi) et un aspect subjectif, en tant qu'elle est un mode de connaissance. Elle constitue en cela l'histoire du Concept, ou l'histoire de l'Esprit.

La dialectique marxiste est héritée de la philosophie de Hegel. Elle est une pensée de la contradiction ; elle conçoit l'identité de l'identité et de la différence, l'être et le néant, etc. Pour la dialectique hégélienne, les contradictions se résolvent dans la philosophie ; pour la dialectique marxiste, elles ne peuvent se résoudre que dans l'activité historique et sociale.