En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

communion

(latin ecclésiastique communio, -onis)

Partie de la messe où les participants reçoivent le corps et le sang du Christ sous les espèces du pain et du vin ; le sacrement de l'eucharistie lui-même ; antienne que l'on chante pendant la communion.

Chez les catholiques, la communion eucharistique, généralement sous l'espèce du pain (ou hostie), peut se faire aussi, dans certaines circonstances, au calice, depuis 1965. La communion pascale a été prescrite par le IVe concile du Latran (1215) comme un minimum requis par l'Église. Le prêtre et le diacre sont les ministres ordinaires de la communion. Mais, en cas de besoin, des laïcs peuvent administrer aussi la communion. L'usage ancien de communier dans la main, disparu depuis le xiiie s., s'est restauré progressivement (en France depuis 1969), à côté de l'usage, plus récent, de recevoir l'hostie sur la langue. Pour recevoir la communion il faut être en état de grâce et n'avoir rien absorbé dans l'heure qui précède. Les protestants, tout en rejetant la messe, ont conservé la communion sous les deux espèces et la nomment Sainte Cène. Les orthodoxes communient sous les deux espèces.