En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

clone

(grec klôn, -ônos, jeune pousse)

Être vivant engendré par un parent unique, sans sexualité (c'est-à-dire par reproduction végétative ou asexuée) et par conséquent identique, d'un point de vue génétique, à son parent.

D'une manière générale, en biologie cellulaire, on désigne par clone l'ensemble des cellules dérivant d'une cellule unique et ayant, par conséquent, un patrimoine génétique rigoureusement identique à celui de la cellule initiale.

La reproduction asexuée est très largement pratiquée dans le monde vivant (micro-organismes, champignons, végétaux, animaux – sauf vertébrés), mais elle n'exclut généralement pas une reproduction sexuée, faisant intervenir des parents de sexes différents, et qui s'accompagne d'un brassage génétique jouant un rôle important dans l'adaptation et dans l'évolution des espèces.

À partir de cellules prélevées sur un individu, on sait, en laboratoire, parvenir à un équivalent de la reproduction asexuée naturelle, le clonage, avec des plantes et des animaux (y compris des vertébrés). Le clonage d'une brebis à partir d'une cellule mammaire de brebis adulte a été réussi en 1996. D'autres animaux ont été clonés depuis (vaches, souris, chat, cheval en 2005). Les possibles applications de telles expériences sur l'homme font l'objet de nombreux débats.

Pour en savoir plus, voir l'article clonage.