En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

censure

(latin censura)

Action de censurer, d'interdire tout ou partie d'une communication quelconque.

La censure littéraire et artistique

Instituée par l'Église au xvie s. (Index), puis par Louis XV, la censure littéraire et artistique a été abolie par l'Assemblée constituante en 1789. Plusieurs fois rétablie en période de crise, elle ne subsiste aujourd'hui que dans certains domaines. Ainsi, pour les publications destinées à la jeunesse, le ministre de l'Intérieur peut interdire de proposer, donner ou vendre certains ouvrages à des mineurs de 18 ans, de les exposer à la vue du public ou d'en faire la publicité par tous moyens.

S'agissant des œuvres cinématographiques, le ministre chargé de la culture, après avis d'une commission de classification, peut attribuer ou non un visa d'exploitation permettant la diffusion du film en salle. En cas d'autorisation, des restrictions peuvent être apportées (interdiction aux mineurs de 12 ans, de 16 ans ou de 18 ans ; classement X pour les films pornographiques).

La censure administrative n'exclut pas la censure judiciaire. Saisi par un plaignant, le juge peut également prononcer des interdictions, ordonner des saisies, prescrire la suppression d'un passage, etc.

En droit

La censure du conseil constitutionnel

La censure d'une loi, totale ou partielle, résulte du contrôle exercé par le Conseil constitutionnel. 60 députés ou 60 sénateurs peuvent déférer devant lui une loi votée par le Parlement, dont ils estiment certaines dispositions contraires à la Constitution et notamment aux principes fondamentaux contenus dans son préambule.

La motion de censure

La censure du gouvernement est l'une des conséquences de sa responsabilité devant l'Assemblée nationale. La motion de censure, déposée par l'opposition, porte sur le programme du gouvernement, une déclaration de politique générale ou, après délibération en Conseil des ministres, sur l'engagement de la responsabilité du gouvernement sur le vote d'un texte. La motion doit être signée par un dixième au moins des membres de l'Assemblée nationale. Seules les voix favorables sont comptées. Le gouvernement démissionne si la motion est votée par la majorité des députés.

En psychanalyse

La censure travestit les contenus des désirs inconscients et inhibe leurs affects afin qu'ils soient méconnaissables pour la conscience. Ses procédés sont ceux du travail du rêve. Elle est représentée par le surmoi. La censure a une action de défense contre le surgissement de l'angoisse et des affects pénibles pour la conscience. Elle œuvre dans la cure analytique comme une résistance. Lorsque les matériaux censurés sont redevenus conscients, le refoulement est aboli.