En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

caractère sexuel

caractères sexuels
caractères sexuels

Caractéristique anatomique ou physiologique de l'un ou l'autre sexe.

PHYSIOLOGIE

Les caractères sexuels sont l'ensemble des caractères physiques ou psychologiques dépendant de l'imprégnation en hormones sexuelles, du sexe génétique (XY ou XX) → appareil génital, déterminant l'aspect (le phénotype) féminin ou masculin d'un individu. Ils apparaissent progressivement au moment de la puberté, parallèlement à l'augmentation des hormones.

On distingue parfois les caractères sexuels primaires, qui correspondent à la différenciation sexuelle des organes génitaux au cours de la vie embryonnaire, et les caractères sexuels secondaires qui apparaissent à la puberté.

1. Un « cocktail » hormonal et environnemental

Les caractéristiques de la pilosité, des cheveux, de la voix, de la silhouette, de l'odeur et de la personnalité forment l'apparence féminine ou masculine d'une personne. La présence de seins et l'aspect des organes génitaux externes précisent plus spécifiquement l'identité sexuelle.

Les variations de la taille et de la silhouette, résultat de la répartition de la graisse sous-cutanée, de la musculature et de la croissance osseuse, sont dues aux hormones et aux gènes.

On retrouve des traits de personnalité plus communs aux hommes (agressivité, abstraction) ou aux femmes (organisation, intuition) qui évoquent une « sexuation » psychique. La part des hormones et celle de l'environnement, de l'éducation pendant l'enfance, restent cependant difficiles à dissocier (voir adolescence).

La pilosité pubienne et axillaire (des aisselles) est due aux hormones sexuelles dans les deux sexes. Elle s'installe progressivement pendant deux ans à partir du début de la puberté. La pilosité faciale masculine est plus tardive ainsi que la pilosité corporelle. De même que l'implantation des cheveux, leur aspect témoigne de l'imprégnation hormonale (voir poil).

2. Les grandes différences

Chez la fille, les seins sont le premier caractère sexuel. Ils apparaissent vers l'âge de 11 ans, au début sous la forme d'une surélévation du mamelon. Le développement se poursuit pour atteindre une taille définitive en 3 à 4 ans. La pilosité sexuelle pubienne prend son aspect adulte en forme de triangle à base supérieure horizontale. Sous l'effet des hormones, la vulve se modifie, avec une augmentation du volume des petites lèvres, une accentuation des grandes lèvres et du clitoris. La vulve devient sécrétante et humide, produisant des leucorrhées (sécrétions blanches) plus ou moins abondantes. Les règles apparaissent en moyenne 2 ans après l'apparition des seins. Un hirsutisme peut s'installer progressivement, constituant une pilosité corporelle estimée trop importante.

Chez le garçon, le premier signe de puberté est l'augmentation du volume testiculaire vers l'âge de 11 ans et demi. Ce volume atteint au moins 4 ml, ce qui correspond à environ 2,5 cm si on mesure la plus grande longueur. Puis le volume évolue progressivement vers la taille adulte (10 à 16 ml). Parallèlement, la peau du scrotum s'amincit, la pilosité pubienne apparaît en moyenne 6 mois après, suivie de l'augmentation de la taille de la verge au delà de 5-6 cm. La modification de la voix se produit en fin de puberté. Une gynécomastie uni- ou bilatérale (volume trop important d'un ou des deux seins) apparaît transitoirement chez la moitié des garçons au cours de la puberté. Souvent discrète, l'embonpoint peut la majorer et la rendre gênante.

3. Les pathologies liées aux caractères sexuels

En cas de déficit hormonal, ces caractères n'apparaissent pas, sauf sous traitement (voir hormonothérapie). Si le déficit survient après la puberté, les seins et les organes génitaux externes gardent leur aspect normal. Les causes d'un déficit hormonal sont multiples : absence de production par insuffisance gonadique, déficit de la commande hormonale, anomalie du récepteur hormonal ou cause génétique (syndromes de Turner, de Klinefelter, de Kalman de Morsier).

En cas de sécrétion hormonale trop précoce, les caractères sexuels apparaissent dès l'enfance, avec une poussée de croissance importante. Le traitement de la tumeur responsable ou de l'anomalie par blocage hormonal permet de faire régresser les caractères et de bloquer la croissance jusqu'à leur heure normale.