En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

calendrier

(latin calendarium, de calendae, calendes)

Fabre d'Églantine
Fabre d'Églantine

Système lié d'une manière plus ou moins stricte à la durée de révolution de la Terre autour du Soleil ou à celle de la Lune autour de la Terre et permettant de recenser les jours, les semaines, les mois et les années.

Tableau de concordance entre les calendriers républicain et grégorien

TABLEAU DE CONCORDANCE ENTRE LES CALENDRIERS RÉPUBLICAIN ET GRÉGORIEN
les années bissextiles du premier, c'est-à-dire celles où il y avait 6 jours fériés sans-culottides, ont un astérisque

(le calendrier républicain fut officiellement remplacé par le calendrier grégorien le 1er janvier 1806)

AN ère républicaine

I

II

III *

IV

V

VI

VII *

VIII

IX

X

XI *

XII

XIII

XIV

ère grégorienne

1792

1793

1794

1795

1796

1797

1798

1799

1800

1801

1802

1803

1804

1805

1er vendémiaire septembre

22

22

22

23

22

22

22

23

23

23

23

24

23

23

1er brumaire octobre

22

22

22

23

22

22

22

23

23

23

23

24

23

23

1er frimaire novembre

21

21

21

22

21

21

21

22

22

22

22

23

22

22

1er nivôse décembre

21

21

21

22

21

21

21

22

22

22

22

23

22

22

ANNÉE GRÉGORIENNE

1793

1794

1795

1796

1797

1798

1799

1800

1801

1802

1803

1804

1805

1806

1er pluviôse janvier

20

20

20

21

20

20

20

21

21

21

21

22

21

 
1er ventôse février

19

19

19

20

19

19

19

20

20

20

20

21

20

 
1er germinal mars

21

21

21

21

21

21

21

22

22

22

22

22

22

 
1er floréal avril

20

20

20

20

20

20

20

21

21

21

21

21

21

 
1er prairial mai

20

20

20

20

20

20

20

21

21

21

21

21

21

 
1er messidor juin

19

19

19

19

19

19

19

20

20

20

20

20

20

 
1er thermidor juillet

19

19

19

19

19

19

19

20

20

20

20

20

20

 
1er fructidor août

18

18

18

18

18

18

18

19

19

19

19

19

19

 
Exemple : À quelle date grégorienne correspond le 7 ventôse an V ? = Cherchons dans la colonne de l'an V jusqu'à la ligne horizontale du 1er ventôse : nous voyons que le 1er ventôse an V correspond au 19 février 1797 (année grégorienne immédiatement au-dessus verticalement). Donc, 7 ventôse an V correspond au 25 février 1797.

Nombre de jours par mois

 

 

 jours
janvier31
février28 ou 29
mars31
avril30
mai31
juin30
juillet31
août31
septembre30
octobre31
novembre30
décembre31

Le calendrier grégorien

Fondé sur une valeur approchée de l'année tropique (365,242 5 jours), il est exact à 3/10 000 de jour près. Les années sont, en principe, de 365 jours. Mais, une année sur quatre, dite bissextile, on ajoute un jour supplémentaire (le 29 février). Toutefois, pour que la concordance avec la valeur de l'année tropique soit la meilleure possible, on supprime trois années bissextiles séculaires sur quatre : on ne conserve plus comme séculaires bissextiles que les années dont le millésime est un multiple de 400 (2 000, 2 400…). Cette dernière particularité a constitué l'essentiel de la réforme du calendrier, ordonnée en 1582 par le pape Grégoire XIII (réforme grégorienne).

L'année grégorienne se subdivise en douze mois.

Pour résoudre plus aisément les problèmes de chronologie à longue période, on a créé une ère fictive (ère julienne), remontant très loin dans le passé, et dans laquelle les jours sont numérotés dans un système unique à partir d'une origine fixée par convention. La période conventionnelle adoptée est la période julienne de Scaliger, qui couvre une période allant du début de l'année – 4712 jusqu'à la fin de l'année 3267.

Le calendrier ecclésiastique ou liturgique

Il s'ordonne autour de la fête de Pâques, dont la date est déterminée par un ensemble de calculs (comput) fondés sur des règles édictées lors du concile de Nicée, en l'an 325.

Le calendrier républicain

Il fut institué par la Convention nationale, le 24 octobre 1793. L'année commençait à l'équinoxe d'automne (22 septembre). L'année I de l'ère républicaine partait du 22 septembre 1792, date de l'établissement de la République. L'année était partagée en 12 mois de 30 jours chacun, plus 5 ou 6 jours complémentaires, qui devaient être consacrés à la célébration de fêtes républicaines. Ces mois étaient : pour l'automne, vendémiaire (mois des vendanges), brumaire (des brumes), frimaire (des frimas) ; pour l'hiver, nivôse (des neiges), pluviôse (des pluies), ventôse (des vents) ; pour le printemps, germinal (de la germination), floréal (des fleurs), prairial (des prairies) ; pour l'été, messidor (des moissons), thermidor (de la chaleur, des bains), fructidor (des fruits). Le mois était divisé en trois dizaines, ou décades, et les noms des jours tirés de l'ordre naturel de la numération : primidi, duodi, tridi, quartidi, quintidi, sextidi, septidi, octidi, nonidi, décadi. Le calendrier républicain, employé pendant 13 ans, fut officiellement remplacé par le calendrier grégorien le 1er janvier 1806.

Le calendrier perpétuel

On désigne sous ce nom un tableau permettant de connaître à volonté le calendrier d'une année quelconque et de résoudre tout problème relatif à la connaissance des dates et des jours de la semaine qui leur correspondent.