En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

boxe

(anglais box, coup)

Boxe
Boxe

Sport de combat dans lequel deux compétiteurs s'affrontent à coups de poing, avec des gants spéciaux, en observant certaines règles.

Sport de combat opposant deux compétiteurs qui s'affrontent exclusivement à coups de poing, sur un ring. Sport universel sous la forme de la boxe dite « anglaise », la boxe connaît des formes profondément implantées dans certains pays mais qui tendent à se développer hors de leur terroir d'origine, telles la boxe française et, surtout, la boxe thaïe.

La boxe reste un des sports les plus durs avec le cyclisme, et un des plus dangereux avec le sport automobile. École d'endurance, c'est aussi une activité sportive qui assure une certaine promotion sociale à des sportifs souvent issus des milieux les plus défavorisés de la société.

1. Historique

1.1. Une invention anglaise

L'idée d'en découdre à coups de poing se perd dans la nuit des temps. En revanche, le pugilat, dans sa forme gréco-romaine, se laisse plus facilement identifier ; discipline olympique dans la Grèce antique, il est également fort apprécié à Rome. Toutefois, l'engouement pour ces joutes ne résiste pas aux convulsions de l'Empire romain, et il faudra attendre le xviiie s. pour qu'un Anglais du nom de James Figg redécouvre la pratique du pugilat gréco-romain. L'« escrime sans armes », ou boxe à mains nues, est vite promise à un bel avenir, attirant notamment de nombreux parieurs. Mais la violence et les irrégularités des combats d'alors provoquent aussi des émeutes parmi les spectateurs insatisfaits.

En 1743, Jack Broughton définit les premiers éléments d'une boxe de combat ; on lui doit notamment l'invention de la technique dite du « jeu de jambes ». De plus en plus populaire, la boxe à mains nues donne au monde sportif ses premières célébrités : Daniel Mendoza (1763-1836), John Jackson (1769-1845), Tom Cribb (1781-1848), Bill Richmond (1763-1829).

En 1865, le journaliste John Graham Chambers, sous le patronage du marquis de Queensbury, jette les bases d'une réglementation de ce sport, qui devient le « noble art » :
– le port des gants est obligatoire ;
– la durée des reprises (rounds) est fixée à 3 min, avec 1 min de repos prévue entre chaque round ;
– trois catégories de poids sont fixées (lourd, moyen et léger) ;
– enfin, la durée maximale d'un knock-down (état dans lequel un boxeur est à terre mais n'est pas encore mis hors de combat) est de 10 secondes ; si le boxeur reste à terre au-delà de cette période, il est dit « knock-out ».

1.2. Un sport populaire

Les organisateurs du monde entier adoptent peu à peu les règles du marquis de Queensbury, permettant ainsi à la boxe d'asseoir sa renommée et sa légitimité dès la fin du xixe s. C'est ainsi que John L. Sullivan (1858-1918) est considéré comme le premier champion du monde de boxe (1882). À peu près à la même époque, le « noble art » s'implante en France, en dépit de l'interdiction dont il fait l'objet. Mais dès 1903, il est officiellement reconnu et se crée alors la Fédération française des sociétés de boxe. En peu de temps, Paris devient un des foyers les plus animés de la boxe internationale, et la réputation des boxeurs français franchit la Manche et l'Atlantique. Parallèlement au développement de la boxe professionnelle, la boxe amateur prend, elle aussi, son essor. Après les tournois organisés à l'occasion des jeux Olympiques de Saint Louis (1904) et de Londres (1908), la boxe amateur est définitivement reconnue lors des Jeux organisés à Anvers en 1920.

Mais c'est surtout la boxe professionnelle qui suscite le plus d'intérêt de la part du grand public, passionné par la lutte pour les couronnes mondiales. À partir des années 1920, la boxe est incontestablement le sport populaire par excellence. Durant tout le siècle, la boxe professionnelle a été dominée par les Américains, avec tout d'abord des champions Blancs, puis à partir des années 1930, des Noirs, qui trouvent dans le noble art un instrument de promotion sociale. Certaines compétitions américaines acquièrent le statut de véritables championnats, telles que les Golden Gloves (les Gants d'Or).

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le développement de la médiatisation et la présence de la télévision donnent un nouvel élan à la boxe, représentée par des champions charismatiques comme Rocky Marciano, Floyd Patterson, Sonny Liston, Ray « Sugar » Robinson et, bien sûr, Muhammad Ali (alias Cassius Clay).

2. L'organisation du sport

De nos jours, la boxe professionnelle, aux mains d'organisations rivales, baigne dans une ambiance aux relents mafieux que ne dissipent pas (bien au contraire) les innombrables « combats du siècle » et la multiplication des titres (70) qu'elles décernent. En effet quatre organismes rivaux, la World Boxing Council (WBC), la World Boxing Association (WBA), l'International Boxing Federation (IBF) et la World Boxing Organization (WBO), se disputent l'organisation des nombreux championnats du monde dont la légitimité sportive n'est pas toujours crédible. Toutefois, certains champions obtiennent parfois la consécration en « imposant » la tenue de championnats attribuant des titres réunifiés décernés par deux, voire par trois de ces organisations.

3. La Fédération française de boxe

Née en 1903, la F.F.B., qui contrôle la boxe professionnelle et la boxe amateur, est affiliée aux organismes internationaux suivants : pour les amateurs, l'Association internationale de boxe amateur (A.I.B.A.) au niveau mondial, et l'Association européenne de boxe amateur (A.E.B.A.) au niveau européen ; pour les professionnels, la European Boxing Union (EBU) au niveau européen, et la World Boxing Council (WBC) au niveau mondial. La boxe recrute, en France, l'essentiel de ses pratiquants dans les milieux modestes, où le professionnalisme est synonyme de promotion sociale. La pratique de la boxe est répartie de manière homogène dans l'espace français, puisque le « noble art » est présent dans 91 départements ; la région parisienne, le Nord et le Sud méditerranéen présentent les effectifs les plus étoffés.

4. Les équipements

4.1. Le ring

Le ring est constitué d'une estrade carrée de 4,90 m à 6,10 m de côté dont l'enceinte est délimitée par trois rangées de cordes tendues entre quatre poteaux d'angles capitonnés. Le plancher est recouvert d'un tapis destiné à amortir les chutes.

4.2. Les gants

Chez les professionnels, le poids des gants est fixé à 171 g chacun jusqu'à la catégorie des super-welters (entre 66,678 kg et 69,852 kg) et à 227 g pour les catégories supérieures.

Chez les amateurs, le poids de chaque gant est fixé à 227 g jusqu'à la catégorie des mi-moyens (entre 63,5 kg et 67 kg) et à 284 g pour les catégories supérieures.

4.3. La tenue

Le boxeur porte des chaussures légères sans pointe ni talon, une culotte descendant à mi-cuisses, une coquille protectrice et un protège-dents. Avant que les gants ne soient enfilés, les mains du boxeur sont bandées afin de les protéger des foulures et des fractures.

5. Les règles

Il est interdit de frapper au-dessous de la ceinture ou de frapper avec le gant ouvert, la paume, le tranchant ou le côté extérieur de la main, ou bien avec le poignet, l'avant-bras ou le coude. Coups de tête, de pied ou d'épaule sont également prohibés tout comme les coups portés volontairement derrière la tête ou dans le dos et les reins lors des corps à corps. Frapper un adversaire à terre entraîne la disqualification.

6. Les coups

6.1. Les principaux coups

Le direct

Coup porté par une brusque extension du bras devant soi.

Le crochet

Coup donné en décrivant une courbe avec le bras.

L'uppercut

Coup qui part du bas vers le haut.

Le swing

Coup porté latéralement par un balancement horizontal ou oblique du bras.

Le gab

Coup léger, porté le bras tendu.

Le une-deux

Crochet droit, puis crochet gauche.

6.2. La garde

Selon leur bras privilégié, la taille respective de leurs bras et avant-bras, leur souplesse et la qualité de leur jeu de jambes, les boxeurs adoptent une position de combat de base appelée « la garde » ; celle-ci peut être « classique », « fausse » ou « basse ».

La garde classique

La jambe droite, en appui, est en arrière ; l'avant-bras gauche est en avant ; le poing droit, en protection, est au niveau de la mâchoire et le coude au niveau du foie.

La fausse garde

La position est inversée, le foie et le cœur sont mieux protégés : c'est la garde des gauchers.

La garde basse

Les bras se trouvent au niveau de la poitrine ; le boxeur est moins bien protégé, mais il a une bien meilleure vision. La garde basse implique une extrême mobilité et un sens de l'esquive avéré. Muhammad Ali était un maître de la garde basse.

6.3. Objectif

Pour chaque boxeur, le but est de toucher son adversaire le plus grand nombre de fois possible, de la tête jusqu'à la ceinture, les parties les plus sensibles étant la face, le sternum et le foie. L'arbitre peut arrêter le combat avant la limite lorsqu'il juge que l'un des boxeurs se trouve en danger ou quand il est blessé ou qu'il saigne. Le manager du boxeur peut lui aussi décider de l'arrêt du combat en jetant la serviette sur le plancher du ring (on dit alors qu'il « jette l'éponge »).

7. Les catégories

Si l'attention du public est le plus souvent attirée par les combats opposant les catégories les plus élevées, ou par les poids moyens, afin de pouvoir décerner le titre mythique d'« homme le plus fort du monde » (une prétention que seule la boxe partage avec l'haltérophilie), la multiplication des catégories montre que la boxe est ouverte à tous. Actuellement, il existe 12 catégories en amateur et 14 en professionnel.

BOXE : LES CATÉGORIES DE POIDS HOMMES

Catégories

Amateur

Professionnel

Paille

non reconnue

moins de 47,128 kg

Mi-mouche

moins de 48 kg

47,128-48,988 kg

Mouche

moins de 51 kg

48,988-50,802 kg

Coq

moins de 54 kg

50,802-53,524 kg

Plume

moins de 57 kg

53,524-57,152 kg

Super-plume

non reconnue

57,152-58,967 kg

Légers

moins de 60 kg

58,967-61,235 kg

Super-légers (mi-welters)

moins de 63,5 kg

61,235-63,503 kg

Mi-moyens (welters)

moins de 67 kg

63,503-66,678 kg

Super-mi-moyens (super-welters)

moins de 71 kg

66,678-69,853 kg

Moyens

moins de 75 kg

69,853-72,574 kg

Super-moyens

 

72,574-76,205 kg

Mi-lourds

moins de 81 kg

76,205-79,378 kg

Lourds-légers

non reconnue

79,378-90,719 kg

Lourds

moins de 91 kg

plus de 90,719 kg

Super-lourds

91 kg et plus

non reconnue

8. Les combats

8.1. La durée

Les combats se disputent en reprises de 3 min (parfois 2, chez les amateurs) dont le début et la fin sont annoncés par un signal sonore. Le nombre de reprises varie selon qu'il s'agit d'un combat d'amateurs (3 reprises) ou de professionnels (6, 8, 10, 12 reprises). Lorsqu'un combat compte pour l'attribution d'un titre mondial, le nombre de reprises est fixé par la fédération organisatrice.

8.2. Arbitre et juges

L'arbitre

Le combat est dirigé par un arbitre, qui est sur le ring et veille au respect des règles. Il dispose à cet effet de quatre commandements déclarés en anglais, la langue officielle du noble art.

Les commandements

Time

Début ou fin de la reprise.

Stop

Arrêter de boxer.

Box

Reprise du combat.

Break

Séparation d'un corps à corps.

Les juges

Ils sont placés à l'extérieur du ring, en général 2 ou 3 (à l'exception des jeux Olympiques, où ils sont 5), attribuent des points aux boxeurs. Lorsqu'un match se termine sans qu'il y ait eu K.-O., le vainqueur est celui qui totalise le plus de points (calculés selon le nombre de coups réguliers portés et non parés). Un match peut être déclaré « nul » en cas d'égalité aux points. L'arbitre peut être arbitre et juge unique.

9. Les grandes épreuves

9.1. La boxe professionnelle

Devant la multiplication des championnats mondiaux, il n'est pas possible de reproduire un palmarès significatif des champions actuels de la boxe professionnelle. On retrouvera le nom des principaux boxeurs de l'histoire de la boxe dans les rubriques suivantes : « les grands boxeurs français » et « les grands boxeurs étrangers ».

9.2. La boxe amateur

La boxe figure au programme des jeux Olympiques depuis 1904.

Les championnats du monde

Créés en 1974, les championnats du monde se déroulèrent d'abord tous les quatre ans, avant d'être organisés tous les deux ans à partir de 1991.

Mi-mouche

BOXE : CHAMPIONNAT DU MONDE HOMMES

Mi-mouche

Année

Vainqueur

1974

Hernández (Cuba)

1978

Mushoki (Kenya)

1982

Mustafov (Bulgarie)

1986

Torres (Cuba)

1991

Griffin (États-Unis)

1993

Munchian (Arménie)

1995

Petrov (Bulgarie)

1997

Romeiro (Cuba)

1999

Viloria (États-Unis)

2001

Bartelemy (Cuba)

2005

Zou Shi Ming (Chine)

2007

Zou Shi Ming (Chine)

Mouche

BOXE : CHAMPIONNAT DU MONDE HOMMES

Mouche

Année

Vainqueur

1974

Rodríguez (Cuba)

1978

Srednicki (Pologne)

1982

Aleksandrov (U.R.S.S.)

1986

Reyes (Cuba)

1989

Arbatchakov (U.R.S.S.)

1991

Kovacs (Hongrie)

1993

Font (Cuba)

1995

Lunka (Allemagne)

1997

Rodríguez (Cuba)

1999

Jumadilov (Kazakhstan)

2001

Thomas (France)

2005

Lee Ok-sung (Corée du Nord)

2007

Warren (États-Unis)

Coq

BOXE : CHAMPIONNAT DU MONDE HOMMES

Coq

Année

Vainqueur

1974

Gómez (Porto Rico)

1978

Horta (Cuba)

1982

Favors (États-Unis)

1986

Moon Sung-kil (Corée du Sud)

1989

Carrion (Cuba)

1991

Todorov (Bulgarie)

1993

Hristov (Bulgarie)

1995

Malakhbekov (Russie)

1997

Malakhbekov (Russie)

1999

Dzhamaloudinov (Russie)

2001

Rigondeaux (Cuba)

2005

Rigondeaux (Cuba)

2007

Vodopyanov (Russie)

Plume

BOXE : CHAMPIONNAT DU MONDE HOMMES

Plume

Année

Vainqueur

1974

Davis (États-Unis)

1978

Herrera (Cuba)

1982

Horta (Cuba)

1986

Banks (États-Unis)

1989

Khamatov (U.R.S.S.)

1991

Kirkhotov (Bulgarie)

1993

Todorov (Bulgarie)

1995

Todorov (Bulgarie)

1997

Kovacs (Hongrie)

1999

Juarez (États-Unis)

2001

Palyani (Turquie)

2005

Tischenko (Russie)

2005

Selimov (Russie)

Léger

BOXE : CHAMPIONNAT DU MONDE HOMMES

Légers

Année

Vainqueur

1974

Solomine (U.R.S.S.)

1978

Davison (Nigeria)

1982

Herrera (Cuba)

1986

Horta (Cuba)

1989

Gónzalez (Cuba)

1991

Rudolph (Allemagne)

1993

Austin (Cuba)

1995

Doroftei (Roumanie)

1997

Maletine (Russie)

1999

Kindelan (Cuba)

2001

Kindelan (Cuba)

2005

Ugas (Cuba)

2007

Gavin (Angleterre)

Super-léger

BOXE : CHAMPIONNAT DU MONDE HOMMES

Super-légers

Année

Vainqueur

1974

Kalule (Ouganda)

1978

Lvov (U.R.S.S.)

1982

García (Cuba)

1986

Chichov (U.R.S.S.)

1989

Rouznikov (U.R.S.S.)

1991

Tsyou (U.R.S.S.)

1993

Vinent (Cuba)

1995

Vinent (Cuba)

1997

Simion (Roumanie)

1999

Abdullaev (Ouzbékistan)

2001

Luna (Cuba)

2005

Sapiyev (Kazakhstan)

2007

Sapiyev (Kazakhstan)

Mi-moyen

BOXE : CHAMPIONNAT DU MONDE HOMMES

Welters

Année

Vainqueur

1974

Correa (Cuba)

1978

Rachkov (U.R.S.S.)

1982

Breland (États-Unis)

1986

Gould (États-Unis)

1989

Vastag (Roumanie)

1991

J. Hernández Sierra (Cuba)

1993

J. Hernández Sierra (Cuba)

1995

J. Hernández Sierra (Cuba)

1997

Saïtov (Russie)

1999

J. Hernández Sierra (Cuba)

2001

Aragon (Cuba)

2005

Lara (Cuba)

2007

Andrade (États-Unis)

Super-mi-moyen

CHAMPIONNAT DU MONDE

Super-mi-moyens

1974

Garbey (Cuba)

1978

Savchenko (U.R.S.S.)

1982

Kochkine (U.R.S.S.)

1986

Espinosa (Cuba)

1989

Akopkokhian (U.R.S.S.)

1991

Lemus García (Cuba)

1995

Vastag (Roumanie)

1993

Vastag (Roumanie)

1997

Duvergel (Cuba)

1999

Simion (Roumanie)

2001

Austin (Cuba)

Moyen

BOXE : CHAMPIONNAT DU MONDE HOMMES

Moyens

Année

Vainqueur

1974

Riskiev (U.R.S.S.)

1978

Gómez (Cuba)

1982

Comas (Cuba)

1986

Allen (États-Unis)

1991

Russo (Italie)

1989

Kourniavka (U.R.S.S.)

1995

A. Hernández Ascuy (Cuba)

1993

A. Hernández Ascuy (Cuba)

1997

Erdei (Hongrie)

1999

Haydarov (Ouzbékistan)

2001

Gogolev (Russie)

2005

Korobov (Russie)

2007

Korobov (Russie)

Mi-lourd

BOXE : CHAMPIONNAT DU MONDE HOMMES

Mi-lourds

Année

Vainqueur

1974

Parlov (Yougoslavie)

1978

Soria Cabrera (Cuba)

1982

Romeiro (Cuba)

1986

Romeiro (Cuba)

1989

Maske (R.D.A.)

1991

May (Allemagne)

1993

Gargey (Cuba)

1995

Tarver (États-Unis)

1997

Lebziak (Russie)

1999

Simms (États-Unis)

2001

Makarenko (Russie)

2005

Dzhanabergenov (Kazakhstan)

2007

Atoev (Ouzbékistan)

Lourd

BOXE : CHAMPIONNAT DU MONDE HOMMES

Lourds

Année

Vainqueur

1974

Stevenson (Cuba)

1978

Stevenson (Cuba)

1982

Iagoubkine (U.R.S.S.)

1986

Savon (Cuba)

1989

Savon (Cuba)

1991

Savon (Cuba)

1993

Savon (Cuba)

1995

Savon (Cuba)

1997

Rushan (Ouzbékistan)

1999

Bennett (États Unis)

2001

Solis (Cuba)

2005

Alekseev (Russie)

2007

Russo (Italie)

Super-lourd

BOXE : CHAMPIONNAT DU MONDE HOMMES

Super-lourds

Année

Vainqueur

1982

Biggs (États-Unis)

1986

Stevenson (Cuba)

1989

Balado (Cuba)

1991

Balado (Cuba)

1993

Balado (Cuba)

1995

Lezine (Russie)

1997

Kandelaki (Géorgie)

1999

Samil (Turquie)

2001

Chagaev (Ouzbékistan)

2005

Solis (Cuba)

2007

Cammarelle (Italie)

Les championnats d'Europe amateurs

Créés en 1983, les championnats sont organisés tous les deux ans.

Mi-mouche

BOXE : CHAMPIONNAT D'EUROPE AMATEUR HOMMES

Mi-mouche

Année

Vainqueur

1983

Mustafov (Bulgarie)

1985

Breitbart (R.D.A.)

1987

Mounchian (U.R.S.S.)

1989

Hristov (Bulgarie)

1991

Marinov (Bulgarie)

1993

Petrov (Bulgarie)

1996

Petrov (Bulgarie)

1998

Kazakov (Russie)

2000

Sidorenko (Ukraine)

2006

Ayrapetyan (Russie)

Mouche

BOXE : CHAMPIONNAT D'EUROPE AMATEUR HOMMES

Mouche

Année

Vainqueur

1983

Lessov (Bulgarie)

1985

Berg (R.D.A.)

1987

Tews (R.D.A.)

1989

Arbatchakov (U.R.S.S.)

1991

Kovacs (Hongrie)

1993

Gusseinov (Azerbaïdjan)

1996

Pakeïev (Russie)

1998

Sidorenko (Ukraine)

2000

Sidorenko (Ukraine)

2006

Balakchine (Russie)

Coq

BOXE : CHAMPIONNAT D'EUROPE AMATEUR HOMMES

Coq

Année

Vainqueur

1983

Aleksandrov (U.R.S.S.)

1985

Sinric (Yougoslavie)

1987

Hristov (Bulgarie)

1989

Todorov (Bulgarie)

1991

Todorov (Bulgarie)

1993

Malakhbetov (Russie)

1996

Kovacs (Hongrie)

1998

Danilchenko (Russie)

2000

Agaguloglu (Turquie)

2006

Aliyev (Russie)

Plume

BOXE : CHAMPIONNAT D'EUROPE AMATEUR HOMMES

Plume

Année

Vainqueur

1983

Nourkazov (U.R.S.S.)

1985

Chatchatrian (U.R.S.S.)

1987

Kazarian (U.R.S.S.)

1989

Kirkorov (Bulgarie)

1991

Griffin (Irlande)

1993

Todorov (Bulgarie)

1996

Paliani (Russie)

1998

Paliani (Russie)

2000

Paliani (Russie)

2006

Selimov (Russie)

Léger

BOXE : CHAMPIONNAT D'EUROPE AMATEUR HOMMES

Légers

Année

Vainqueur

1983

Tchuprenski (Bulgarie)

1985

Tchuprenski (Bulgarie)

1987

Nazarov (U.R.S.S.)

1989

Tsiou (U.R.S.S.)

1991

Nistor (Roumanie)

1993

Bielsky (Pologne)

1996

Doroftei (Roumanie)

1998

Huste (Allemagne)

2000

Maletin (Russie)

2006

Tichchenko (Russie)

Super-léger

BOXE : CHAMPIONNAT D'EUROPE AMATEUR HOMMES

Super-légers

Année

Vainqueur

1983

Shyshov (U.R.S.S.)

1985

Melmert (R.D.A.)

1987

Abadÿiev (Bulgarie)

1989

Rouznikov (U.R.S.S.)

1991

Tsyou (U.R.S.S.)

1993

Süleymanogelu (Turquie)

1996

Urkal (Allemagne)

1998

Dorel (Roumanie)

2000

Leonev (Russie)

2006

Georgiev (Russie)

Mi-moyen

BOXE : CHAMPIONNAT D'EUROPE AMATEUR HOMMES

Mi-moyen

Année

Vainqueur

1983

Galkine (U.R.S.S.)

1985

Apopkokhian (U.R.S.S.)

1987

Shishov (Bulgarie)

1989

Mehnert (R.D.A.)

1991

Welin (Suède)

1993

Karpaciaskas (Lituanie)

1996

Al (Danemark)

1998

Saïtov (Russie)

2000

Ulusorg (Turquie)

2006

Balanov (Russie)

Super-mi-moyen

BOXE : CHAMPIONNAT D'EUROPE AMATEUR HOMMES

Super-mi-moyen

Année

Vainqueur

1983

Laptev (U.R.S.S.)

1985

Tirum (R.D.A.)

1987

Richter (R.D.A.)

1989

Akopkokhian (U.R.S.S.)

1991

Akopkokhian (U.R.S.S.)

1993

Vastag (Roumanie)

1996

Vastag (Roumanie)

1998

Esther (France)

2000

Gatic (Allemagne)

Moyen

BOXE : CHAMPIONNAT D'EUROPE AMATEUR HOMMES

Moyen

Année

Vainqueur

1983

Melnik (U.R.S.S.)

1985

Maske (R.D.A.)

1987

Maske (R.D.A.)

1989

Maske (R.D.A.)

1991

Ottke (Allemagne)

1993

Eigenbrodt (Allemagne)

1996

Ottke (Allemagne)

1998

Erdei (Hongrie)

2000

Erdei (Hongrie)

2006

Korobov (Hongrie)

Mi-lourd

BOXE : CHAMPIONNAT D'EUROPE AMATEUR HOMMES

Mi-lourds

Année

Vainqueur

1983

Kochanovski (U.R.S.S.)

1985

Chanovassov (U.R.S.S.)

1987

Vaouline (U.R.S.S.)

1989

Lange (R.D.A.)

1991

Michalczewski (Allemagne)

1993

Kichnine (Russie)

1996

Aurino (Italie)

1998

Lebziak (Russie)

2000

Lebziak (Russie)

2006

Beterbiyev (Russie)

Lourd

BOXE : CHAMPIONNAT D'EUROPE AMATEUR HOMMES

Lourds

Année

Vainqueur

1983

Iagoubkine (U.R.S.S.)

1985

Iagoubkine (U.R.S.S.)

1987

Van des Lidje (Pays-Bas)

1989

Van des Lidje (Pays-Bas)

1991

Van des Lidje (Pays-Bas)

1993

Kambelaki (Géorgie)

1996

Krasniqi (Allemagne)

1998

Fragomeni (Italie)

2000

Chanet (France)

2006

Poyatska (Ukraine)

Super-lourd

BOXE : CHAMPIONNAT D'EUROPE AMATEUR HOMMES

Super-lourds

Année

Vainqueur

1983

Damiani (Italie)

1985

Somodi (Hongrie)

1987

Kaden (R.D.A.)

1989

Kaden (R.D.A.)

1991

Beloussov (U.R.S.S.)

1993

Rausnov (Bulgarie)

1996

Lezine (Russie)

1998

Lezine (Russie)

2000

Lezine (Russie)

2006

Timourziev (Russie)

10. Les grands boxeurs

10.1. Les grands boxeurs français

Asloum (Brahim) [né en 1979]

Boxeur, poids mi-mouche et mouche.
Champion olympique des mi-mouche en 2000, champion d'Europe des mouche en 2003, champion du monde WBA des mi-mouche en 2007, il est le seul boxeur français à avoir réussi le doublé champion olympique-champion du monde professionnel.

Bénichou (Fabrice) [né en 1965]

Boxeur, poids super-coq.
Champion d'Europe des coq en 1988 et champion du monde IBF en 1989. Il fut champion d'Europe des plume en 1991-1992.

Boudouani (Laurent) [né en 1966]

Boxeur, poids super-mi-moyen.
Deux fois champion d'Europe (1992 et 1995), champion du monde WBA en 1996.

Carpentier (Georges) [1894-1975]

Boxeur, poids mi-moyen, moyen, mi-lourd et lourd.
→ Carpentier (Georges)

Cerdan (Marcel) [1916-1949]

Boxeur, poids moyen.
→ Cerdan (Marcel)

Cherifi (Hacine) [né en 1967]

Boxeur, poids moyen.
Champion d'Europe (1996-1997), champion du monde WBC (1998-1999).

Cohen (Robert) [né en 1930]

Boxeur, poids coq.
Champion du monde en 1954.

Delé (Gilbert) [né en 1964]

Boxeur, poids super-mi-moyen.
Champion d'Europe (1989) et champion du monde WBA (1991).

Fritsch (Paul) [1901-1970]

Boxeur, poids plume.
Champion olympique (1920).

Girard (Bruno) [né en 1970]

Boxeur, poids super-moyen et mi-lourd.
Champion d'Europe des super-moyens (1999), champion du monde WBA des super-moyens (2000-2001), champion du monde WBA des mi-lourds (2001-2003).

Halimi (Alphonse) [1932-2006]

Boxeur, poids coq.
Champion du monde (1957-1959).

Jacob (Thierry) [né en 1965]

Boxeur, poids coq et super-coq.
Champion d'Europe des coqs (1990), champion du monde des super-coqs WBC (1992).

Jacquot (René) [né en 1961]

Boxeur, poids super-mi-moyen.
Champion d'Europe (1988), champion du monde WBC (1989).

Londas (Daniel) [né en 1954]

Boxeur, poids super-plume.
Champion d'Europe (1989-1991) et champion du monde WBO (1992).

Lorcy (Julien) [né en 1972]

Boxeur, poids super-plume et léger.
Champion d'Europe des super-plumes (1996) et champion du monde WBA des légers (1999), champion d'Europe des légers (2000), champion du monde WBA des légers (2001).

Mbaye (Souleymane) [né en 1975]

Boxeur, poids super-léger.
Champion du monde WBA (2006-2007).

Medjkoune (Salim) [né en 1972]

Boxeur, poids super-coq.
Champion d'Europe (1996 et en 2001-2002), champion du monde WBA (2002-2003).

Mendy (Jean-Baptiste) [né en 1963]

Boxeur, poids léger.
Champion du monde WBC (1996-1997), champion du monde WBA (1998-1999) et deux fois tenant du titre européen (1992 et 1994).

Monshipour (Mahyar) [né en 1975]

Boxeur, poids super-coq.
Champion d'Europe (2002) et champion du monde WBA (2003-2006). Il a défendu cinq fois son titre mondial victorieusement.

Mormeck (Jean-Marie) [né en 1972]

Boxeur, poids lourd-léger.
Champion du monde WBA (2002-2006) et champion du monde WBA-WBC (2005-2006 puis 2007).

Pladner (Émile) [1906-1980]

Boxeur, poids mouche.
Champion d'Europe et du monde (1929).

Rahilou (Khalid) [né en 1966]

Boxeur, poids super-léger.
Champion d'Europe (1994-1995) et champion du monde WBA (1997-1998).

Routis (André) [1900-1969]

Boxeur, poids super-mi-moyen.
Champion du monde (1928-1929).

Sahnoune (Medhi) [né en 1976]

Boxeur, poids mi-lourd.
Champion du monde WBA (2003).

Thil (Marcel) [1904-1968]

Boxeur, poids moyen.
Il remporta dix titres de champion du monde entre 1932 et 1937.

Tiozzo (Christophe) [né en 1963]

Boxeur, poids moyen et super-moyen.
Champion d'Europe des moyens (1988) et champion du monde WBA des super-moyens (1990-1991).

Tiozzo (Fabrice) [né en 1969]

Boxeur, poids mi-lourd et lourd-léger.
Champion d'Europe (1994-1995) et champion du monde WBC des mi-lourds (1995-1997), champion du monde WBA des lourds-légers (1997-2000) et champion du monde WBA des mi-lourds (2004-2006).

Wamba (Anaclet) [né en 1960]

Boxeur, poids lourd-léger.
Champion d'Europe (1989) et champion du monde WBC (1991-1995). Il aura défendu son titre sept fois.

10.2. Les grands boxeurs étrangers

Ali (Cassius Clay, puis Muhammad) [États-Unis, 1942-2016]

Boxeur, poids mi-lourd et lourd.
→ Ali (Cassius Clay, puis Muhammad)

Arbatchakov (Youri) [Russie, né en 1966]

Boxeur, poids mouche.
Champion du monde WBC (1992).

Bowe (Riddick) [États-Unis, né en 1967]

Boxeur, poids lourd.
Champion du monde WBA et IBF (1992-1993) et WBO (1995).

Breland (Mark) [États-Unis, né en 1963]

Boxeur, poids mi-moyen.
Champion du monde amateur (1982), champion olympique (1984), il est champion du monde WBA à deux reprises (1987 et 1989).

Britton (Jack) [États-Unis, 1885-1962]

Boxeur, poids mi-moyen.
Champion du monde (1916-1922).

Brown (Alphonse Theo Brown, dit Al) [Panamá, 1902-1951]

Boxeur, poids coq.
→ Brown (Alphonse Theo Brown, dit Al)

Bruno (Franck) [Grande-Bretagne, né en 1961]

Boxeur, poids lourd.
Champion d'Europe (1985) et du monde WBC (1995).

Chávez (Júlio César) [Mexique, né en 1962]

Boxeur, poids super-plume, léger et super-léger.
Champion du monde WBC des super-plumes (1984-1987), des légers WBC et WBA (1988), des super-légers IBF (1990-1991) et des super-légers WBC (1989-1994 et 1994-1996). Sur 100 combats, il n'aura concédé qu'un nul et une défaite.

Curry (Donald) [États-Unis, né en 1961]

Boxeur, poids mi-moyen et super-mi-moyen.
Surnommé « le Cobra », il est champion du monde WBA des mi-moyens (1983 et 1984), champion du monde unifié (1985-1986) et champion du monde WBC des super-mi-moyens (1988).

De La Hoya (Oscar) [États-Unis, né en 1973]

Boxeur, poids super-plume, léger, super-léger, mi-moyen (welter), super-mi-moyen (super-welter) et moyen.
Champion olympique des légers (1992), champion du monde WBO des super-plume (1994), champion du monde WBO des légers (1994-1995), champion du monde WBO-IBF des légers (1995), champion du monde WBC des super-légers (1996-1997), champion du monde WBC des welters (1997-1999 et 2000), champion du monde WBC-WBA des super-welters (2002-2003), champion du monde WBO des moyens (2004), champion du monde WBC des super-welters (2006-2007).

Dempsey (William Harison, dit Jack) [États-Unis, 1895-1983]

Boxeur, poids mi-lourd et lourd.
→ Dempsey (William Harison, dit Jack)

Duran (Roberto) [Panamá, né en 1951]

Boxeur, poids léger, mi-moyen, super-mi-moyen et moyen.
Champion du monde dans quatre catégories : des légers (1972 et 1979), des mi-moyens (1980), des super-mi-moyens (1983 et 1984) et des moyens (1989).

Foreman (George) [États-Unis, né en 1949]

Boxeur, poids lourd.
Champion du monde contre Joe Frazier en 4 minutes 35 '' (1973-1974), il l'est redevenu à quarante-cinq ans, en battant Michel (1994-1995) et en devenant à cette occasion le plus vieux champion du monde de l'histoire de la boxe.

Foster (Bob) [États-Unis, 1938-2015]

Boxeur, poids mi-lourd.
L'un des plus grands mi-lourds de l'histoire de la boxe, il est champion du monde dans cette catégorie de 1968 à 1974 en préservant son titre à 14 reprises.

Frazier (Joe) [États-Unis, 1944-2011]

Boxeur, poids lourd.
→ Frazier (Joe)

Graziano (Rocky) [États-Unis, 1922-1990]

Boxeur, poids moyen.
Champion du monde (1947-1948).

Hagler (Marvin, dit Marvelous) [États-Unis, né en 1952]

Boxeur, poids moyen.
Il défend son titre de champion du monde des moyens à 12 reprises entre 1980 et 1987. Il perdit son titre WBC devant Sugar Ray Leonard.

Hamed Prince Naseem [Grande-Bretagne, né en 1974]

Boxeur, poids coq et plume.
Champion d'Europe des coq (1994 et 1995), champion du monde WBO des plume (1995).

Harding (Jeff) [Australie, né en 1965]

Boxeur, poids mi-lourd.
Champion du monde WBO en 1989-1990 et 1991-1994.

Hearns (Thomas) [États-Unis, né en 1958]

Boxeur, poids mi-moyen à mi-lourd.
Champion du monde dans cinq catégories différentes. En 1987, champion des moyens.

Hernández (Gennaro) [États-Unis, né en 1966]

Boxeur, poids super-plume.
Champion du monde WBA (1991-1995) et WBC (1997-1998).

Holmes (Larry) [États-Unis, né en 1949]

Boxeur, poids lourd.
Champion du monde WBC (1978-1985), il est entré dans l'histoire en battant Muhammad Ali (1980). A préservé son bien à 19 reprises avant d'échouer contre Michael Spinks.

Holyfield (Evander) [États-Unis, né en 1962]

Boxeur, poids lourd-léger et lourd.
Détenteur du titre mondial unifié des lourds-légers (1987-1989), champion du monde unifié des lourds (1990-1992) et champion du monde WBA-IBF (1993-1994). A reconquis son titre WBA-IBF de champion du monde des lourds en 1997 aux dépens de Mike Tyson.

Joe Louis (Joseph Louis Barrow, dit) [États-Unis, 1914-1982]

Boxeur, poids lourd.
→ Joe Louis (Joseph Louis Barrow, dit)

Johnson (Jack) [États-Unis, 1878-1946]

Boxeur, poids lourd.
Premier Noir champion du monde en 1906, il a inspiré à ce titre un album au trompettiste Miles Davis.

Leonard (Ray Sugar) [États-Unis, né en 1956]

Boxeur, poids super-léger, mi-moyen, super-mi-moyen, moyen, super-moyen et mi-lourd.
Champion olympique des super-légers (1976), il détint, en tant que professionnel, le titre mondial des mi-moyens (1979-1982), des super-mi-moyens (1981), des moyens (1987), qu'il gagna aux dépens de Marvin (Marvelous) Hagler, des mi-lourds (1988) et des super-moyens (1989).

Lewis (Lennox) [Grande-Bretagne, né en 1965]

Boxeur, poids lourd.
Champion du monde WBC (1990-1992, puis en 1997), une seule défaite en 30 combats.

Liston (Sonny) [États-Unis, 1932-1971]

Boxeur, poids lourd.
Champion du monde (en 1962, aux dépens de Floyd Patterson), il perd son titre contre Muhammad Ali (1964).

Marciano (Rocco Francis Marchegiano, dit Rocky) [États-Unis, 1923-1969]

Boxeur, poids lourd.
→ Marciano (Rocco Francis Marchegiano, dit Rocky)

Maske (Henry) [Allemagne, né en 1964]

Boxeur, poids moyen et mi-lourd.
Médaille d'or des moyens aux jeux Olympiques de 1988, il a remporté le championnat du monde IBF des mi-lourds (1993).

Mayweather (Floyd) [États-Unis, né en 1977]

Boxeur, poids super-plume, léger, super-léger, mi-moyen (welter) et super-mi-moyen (super-welter).
Champion du monde WBC des super-plumes (1998-2001), champion du monde WBC des légers (2002-2003), champion du monde WBC des super-légers (2005), champion du monde IBF des mi-moyens (welters) [2006], champion du monde WBC des mi-moyens (welters) [2006], champion du monde WBC des super-mi-moyens (super-welters) [2007].

McCallum (Mike) [Jamaïque, né en 1956]

Boxeur, poids super-mi-moyen, moyen et mi-lourd.
Champion du monde WBA des super-mi-moyens (1984-1987), des moyens (1989-1991) et champion du monde WBC des mi-lourds (1994-1995).

Monzón (Carlos) [Argentine, 1942-1995]

Boxeur, poids moyen.
→ Monzón (Carlos)

Mugabi (John) [Ouganda, né en 1960]

Boxeur, poids super-mi-moyen.
Surnommé « la Bête », il est champion du monde WBC (1989-1990).

Nunn (Michael) [États-Unis, né en 1963]

Boxeur, poids super-moyen.
Champion du monde IBF (1988-1991), il détient la couronne mondiale WBA (1992-1994).

Pacquiao (Manny) [Philippines, né en 1978]

Boxeur, poids mouche, puis super-coq, super-plume, léger, mi-moyen (welter).
Il est champion du monde WBC des mouches (1998-1999), champion du monde IBF des super-coq (2001-2003), champion du monde WBC des super-plume (2008), champion du monde WBC des légers (2008). Ce gaucher à l'allonge réduite (il mesure 1,69 m), vif et précis, bat, à la fin de l'année 2008, l'Américain Oscar De La Hoya, confirmant ainsi son statut de meilleur boxeur du monde, toutes catégories confondues.

Papp (Laszlo) [Hongrie, 1926-2003]

Boxeur, poids moyen et super-mi-moyen.
Triple champion olympique des poids moyens et des super-mi-moyen en 1948, 1952 et 1956. Passé professionnel, il fut invaincu en 32 combats. Champion d'Europe des moyens en 1962. Un styliste inégalé.

Patterson (Floyd) [États-Unis, 1935-2006]

Boxeur, poids moyen et lourd.
Champion olympique des poids moyens à Helsinki, en 1952, et champion du monde des poids lourds à deux reprises (1956-1959 et 1960-1962). Il fut le plus jeune champion du monde de l'histoire en mettant K.-O. Archie Moore, son aîné de 22 ans. Il fut le premier à reprendre son titre de champion du monde.

Ramírez (José Luis) [Mexique, né en 1958]

Boxeur, poids léger.
Trois fois champion du monde (1984, 1987, 1988).

Robinson (Walker Smith, dit Ray Sugar) [États-Unis, 1920-1989]

Boxeur mi-moyen et moyen.
→ Robinson (Walker Smith, dit Ray Sugar)

Savon (Felix) [Cuba, né en 1968]

Boxeur, poids lourd.
Cinq fois champion du monde (1986, 1989, 1991, 1993, 1995) et trois fois champion olympique (1992, 1996 et 2000).

Spinks (Michael) [États-Unis, né en 1956]

Boxeur, poids mi-lourd et lourd.
Champion du monde des mi-lourds (1981-1985). Champion du monde des lourds IBF en 1985 et 1986.

Tyson (Mike) [États-Unis, né en 1966]

Boxeur, poids lourd.
→ Tyson (Mike)

Vásquez (Júlio César) [Argentine, né en 1966]

Boxeur, poids coq et super-mi-moyen.
Champion du monde WBA des coq (1987-1988) et des super-mi-moyens (1992-1995 et 1996).

Whitaker (Pernell) [États-Unis, né en 1964]

Boxeur, poids léger à super-mi-moyen.
Il obtient la couronne mondiale dans quatre catégories différentes (léger, super-léger, mi-moyen et super-mi-moyen) entre 1989 et 1995.