En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sudètes

Terme qui désignait les Allemands de Bohême pour se différencier des autres habitants de la Tchécoslovaquie.

Les Sudètes, population de langue allemande du pourtour de la Bohême (représentant au début du xxe s. 36 % de la population totale), ont en vain demandé leur rattachement à l'Allemagne en 1919.

Pour en savoir plus, voir l'article Première Guerre mondiale.

Jusqu'en 1933, leurs partis politiques coopèrent en majorité avec le gouvernement tchécoslovaque, bien qu'un certain irrédentisme demeure parmi la jeunesse. Mais, soutenus par Hitler, les Sudètes reprennent leur revendications, et un « parti allemand des Sudètes », fondé en 1933 par Konrad Henlein, vainqueur aux élections législatives de 1935, se radicalise, demande la création d'un État fédéré, programme précisé par Henlein dans les « huit points de Karlovy Vary » (avril 1938) et encouragé par Hitler après les élections municipales de 1938 (70 % des voix allemandes).

Sous la pression franco-britannique (tentative de médiation de Walter Runciman), Prague accorde des concessions de plus en plus larges et finit par accepter virtuellement les huit points, mais les Sudètes rompent les négociations.

Le 16 septembre, les henleiniens tentent un putsch, soutenu par l'Allemagne : celui-ci échoue, provoquant la dissolution du parti. Prague décrète la mobilisation générale, et, le 26, Hitler adresse un ultimatum expirant le 28. La guerre menace, car l'Angleterre a annoncé qu'elle appuiera la France ; mais Chamberlain fait pression à Rome sur Ciano, qui suggère à Mussolini la conférence de Munich (29-30 septembre).

Les exigences de Hitler sont acceptées sous réserve d'un plébiscite, mais l'occupation allemande commence le 1e octobre, enlevant à la Tchécoslovaquie 30 000 KM2 et 3 millions d'habitants.

En 1945, la Tchécoslovaquie recouvre le territoire des Sudètes, où restent moins de 300 000 Allemands (165 000 Sudètes en 1955, 80 000 en 1972).

Pour en savoir plus, voir les articles minorité nationale, Seconde Guerre mondiale, Tchécoslovaquie.