En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ordre du Saint-Esprit

Le plus illustre des ordres de chevalerie de la monarchie française.

Il fut institué à Paris par Henri III en 1578, au cœur des guerres de Religion, car le roi redoutait une « ligue » du parti catholique. Le nom est dû à la date de son accession aux trônes de Pologne, puis de France, le jour de la Pentecôte.

L'ordre se composait de 100 membres, tous catholiques : 87 chevaliers des ordres du Roi (les chevaliers du Saint-Esprit devaient être préalablement chevaliers de Saint-Michel), 9 ecclésiastiques (commandeurs) et 4 grands officiers (le chancelier, le prévôt-maître des cérémonies, le grand trésorier et le secrétaire-greffier). La réception des chevaliers avait lieu le 1er janvier au cours de la tenue du chapitre. Le siège de l'ordre se trouvait au couvent des Grands-Augustins de Paris.

Le collier, insigne essentiel des chevaliers, était formé d'une succession de motifs et d'H entourés de langues de feu. La croix qui y était suspendue était d'or à huit pointes, émaillée blanc et vert, cantonnée de fleurs de lis. Aboli à la Révolution, l'ordre fut rétabli par Louis XVIII et disparut en 1830.