En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

campagnes de Pologne

Opérations qui se sont déroulées en Pologne au cours des deux guerres mondiales.

Première Guerre mondiale

En 1914, les offensives austro-hongroises (août) et germano-autrichiennes (septembre), conduites par l'archiduc Frédéric et par Hindenburg et Ludendorff, alternèrent avec les offensives russes (septembre-octobre) des généraux Broussilov et Rousski sans amener de résultats décisifs pour un camp ou l'autre.

En 1915, après avoir dégagé la Prusse-Orientale (février), Hindenburg réussit à rompre le front russe (percée de la Dunajec, 2 mai) et à conquérir la Pologne ; cependant, il ne parvient pas à achever la destruction des forces russes, pourtant très amoindries après la perte de près de la moitié de leurs effectifs combattants.

Pour en savoir plus, voir l'article Première Guerre mondiale.

Seconde Guerre mondiale

Campagne de 1939

Le 1er septembre, sans déclaration de guerre préalable, la Pologne est envahie par les armées allemandes commandées par Bock au nord et Rundstedt au sud, qui, surprenant en pleine mobilisation les forces du maréchal Rydz-Śmigły, se rejoignent dès le 10 septembre devant Varsovie. Le 16, ces armées atteignent respectivement Brest et Lwów. De son côté, l'armée soviétique pénètre en Pologne orientale (17 septembre) et le gouvernement polonais passe en Roumanie le 18. Après la capitulation de Varsovie (28 septembre), les derniers combats (menés par le général polonais Kleeberg) s'éteindront faute de munitions (5 octobre).

Campagne de 1944-1945

Au cours de l'offensive de l'été 1944, les troupes soviétiques entrent en Pologne, atteignent la Vistule et installent à Lublin un Comité polonais de libération nationale. À Vasorvie, le général Bór-Komorowski déclenche l'insurrection (1er août), que les Allemands répriment sauvagement, l'Armée rouge ayant arrêté son offensive en direction de la capitale le 4 août.

L'armée soviétique, qui ne franchit la Vistule que le 12 janvier 1945, atteint Varsovie le 17, Cracovie le 18 et Poznań le 27. Le 1er février, les Allemands sont chassés de la quasi-totalité du territoire polonais.

Pour en savoir plus, voir l'article Seconde Guerre mondiale.