En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

mer Morte

en arabe Baḥr Lūṭ

Mer Morte
Mer Morte

Mer fermée de l'Asie occidentale, dont les rives sont occupées par la Jordanie, sauf le secteur sud-ouest, qui borde Israël ; 637 km2 ; 85 km de long et 17 km de large en moyenne.

La mer Morte a 401 m de profondeur dans son bassin septentrional, mais seulement 10 à 11 m dans la partie méridionale. Elle occupe, au S. de la vallée du Jourdain, le fond d'une dépression tectonique méridienne, le Ghor, qui est prolongée vers le S. par la dépression qui porte le nom de wadi Araba et par le golfe d'Aqaba. Le fond de la mer Morte se trouve à 790 m environ au-dessous du niveau de la Méditerranée. Le niveau oscillait entre 385 m et 395 m environ au-dessous de celui de la Méditerranée. Il est aujourd'hui en baisse, à – 423 m, le rivage recule, l'évaporation, considérable en été, n'est plus compensée par les apports des oueds Zarqa Main, Mudjib, al-Hasa et du Jourdain, leurs eaux étant captées pour répondre aux besoins en eau des populations israéliennes, syriennes et jordanienne.

L'eau de la mer Morte est chargée de chlorures de magnésium, de sodium, de calcium, de potassium, de bromures, de sulfates et de carbonates (salinité considérable allant de 288 ‰ en surface à 325 ‰ en profondeur). Sa densité, très supérieure à celle de la moyenne des mers, est telle qu'il est difficile d'y plonger et qu'on y flotte naturellement sans effort. La vie est éliminée de la mer Morte et de ses abords. Ses rives sont animées seulement par l'exploitation de la potasse, du magnésium et du brome, à Kallia, en Jordanie, et à Sedom, en Israël.