En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Compagnie hollandaise des Indes occidentales

Association privilégiée qui, de 1621 à 1792, eut le monopole du trafic sur les côtes orientales de l'Amérique entre Terre-Neuve et le détroit de Magellan, et sur les côtes occidentales d'Afrique, au sud du tropique du Cancer.

En 1641, la Compagnie est à l'apogée de sa puissance, mais, de l'éphémère création d'un Brésil hollandais et d'une Nouvelle-Hollande en Amérique du Nord (→ Nouvelle-Amsterdam), il ne lui reste bientôt plus que Suriname, Curaçao et Saint-Eustache (dans l'actuel Québec), bases d'un lucratif commerce interlope dans les terres espagnoles et d'un pillage systématique des colonies ibériques. La Compagnie est dissoute en 1674 ; une seconde lui succède de 1675 à 1792, limitée dans son monopole à l'Afrique et aux Antilles : la traite des Noirs constituera l'essentiel de son activité.

Pour en savoir plus, voir les articles colonisation, Empire colonial néerlandais.