En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

guerre de la Succession de Bretagne (1341-1365)

Bataille d'Auray
Bataille d'Auray

Conflit qui opposa Charles de Blois à Jean (IV) de Montfort puis au fils de ce dernier Jean IV (V), lors de la guerre de Cent Ans.

En 1341, le duc Jean III mourait, laissant deux prétendants, sa nièce Jeanne de Penthièvre, fille de son frère puîné Gui, mariée à Charles de Blois, et son frère cadet Jean de Montfort. Jeanne invoque le principe de la succession féminine. Jean de Montfort demande l'application de la règle adoptée pour la couronne de France. L'affaire est soumise à la cour des pairs, qui adjuge le duché à Jeanne de Penthièvre. Mais son compétiteur ne s'incline pas et la guerre éclate.

Jean de Montfort a pour lui la Bretagne bretonnante ; Jeanne, la Bretagne française avec Rennes et Nantes, et presque toute la noblesse. Les deux rivaux cherchent des appuis au-dehors. Philippe VI soutient Jeanne, conformément à l'arrêt de sa Cour. Son adversaire demande alors l'appui d'Édouard III. Ainsi, parallèlement aux événements qui se déroulent en France, une guerre civile ravage la Bretagne jusqu'en 1364.

À cette date, Charles de Blois semble assuré du succès grâce aux victoires de Bertrand du Guesclin, mais il est tué à la bataille d'Auray (29 septembre 1364). Finalement, au traité de Guérande (12 avril 1365), Jean de Montfort est reconnu duc de Bretagne, à charge de prêter hommage au roi de France.

Pour en savoir plus, voir les articles Bretagne, guerre de Cent Ans.