En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Sarthe (72)

Le Mans
Le Mans

Département de la Région Pays de la Loire.
Le département appartient à l'académie de Nantes, à la cour d'appel d'Angers, à la zone de défense Ouest.

  • Chef-lieu de département : Le Mans
  • Chefs-lieux d'arrondissements : La Flèche, Mamers
  • Nombre d'arrondissements : 3
  • Nombre de cantons : 40
  • Nombre de communes : 375
  • Superficie : 6 206 km2
  • Population : 563 518 hab. (recensement de 2010)
  • Nom des habitants : Sarthois

Le département correspond au Haut-Maine historique. Situé au contact du Massif armoricain et du Bassin parisien, il est traversé par la rivière qui lui donne son nom et composé de pays très divers. À l'O. et au N., le socle primaire est disloqué en plateaux granitiques ou schisteux, boisés (forêt de Perseigne), que la Sarthe traverse en gorges dans les Alpes mancelles. S'appuyant sur lui, une série jurassique complexe du Bassin parisien, inclinée, fait se succéder, selon une direction N.-E.-S.-O., de petites cuestas, autour de Mamers, dans la Champagne mancelle de Conlie et dans le bocage de Sablé-sur-Sarthe. Le centre et le sud du département reposent sur des formations tertiaires et crétacées sableuses portant forêts (Bercé), bois de pins, cultures maraîchères (asperges, fraises), vergers autour de la Flèche, vignes autour de Château-du Loir, ainsi que, localement, entre le Mans et Ecommoy, sur une boutonnière évidées dans des marnes, des prairies d'élevage laitier. Vers l'E., la montée progressive de la craie et de l'argile à silex qui la surmonte amorce le bombement du Perche. Globalement le nord de la Sarthe a des affinités normandes, tandis que le sud est influencé par la Loire.

La population s'est légèrement accrue entre les deux derniers recensements et le département, au 20ème rang pour sa superficie, occupe la 30ème place pour la population. Celle-ci, est pour 40 % rassemblée dans l'agglomération du Mans tandis que les villes secondaires sont situées sur le pourtour du département : Mamers, La Ferté-Bernard, Saint-Calais, Château-du-Loir, Le Lude, La Flèche, Sablé-sur-Sarthe.

Les ressources agricoles sont diversifiées. L'élevage bovin (lait et viande), porcin, ovin (bleu du Maine) est complété par les volailles. Cet ensemble fournit un secteur agroalimentaire important. Les fruits (notamment les pommes Reinette du Mans) et les cultures maraîchères sont également très présents.

Le secteur industriel totalise environ le quart de l'emploi salarié du département. Outre l'agroalimentaire, premier employeur industriel, il concerne la construction automobile, le travail du caoutchouc et la plasturgie, les tracteurs agricoles, les constructions électriques et l'imprimerie papeterie ainsi que de nombreux biens intermédiaires.

Les services sont dominés par le secteur des assurances (Mutuelles du Mans), complété par les services administratifs. L'université du Haut Maine, créée en 1977, est en constante progression. Le tourisme s'appuie sur des ressources variées. Le patrimoine religieux compte des abbayes, dont Solesmes et l'abbaye de l'Épau, et de nombreuses églises et chapelles , en particulier la cathédrale Saint Julien du Mans et la chapelle du Prytanée militaire de la Flèche. Les forteresses médiévales (Ballon), de vastes châteaux, comme ceux du Lude et de Bazouges-sur-le-Loir, des moulins et des villages préservés composent un riche patrimoine architectural. À quoi s'ajoutent des manifestations sportives d'importance internationale sur le circuit automobile du Mans. Les ressources naturelles, notamment les rivières et les forêts et un vaste zoo, près de la Flèche, favorisent les loisirs liés à la nature.

Le Mans est un nœud de communications important : gare TGV et, à proximité, croisement des autoroutes, A11, Paris-Nantes et A28, Rouen-Tours, via Alençon. Si bien que les activités de logistique se développent. La partie nord du département et l'agglomération du Mans elle-même tendent à rentrer dans l'orbite parisienne.