En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Puy-de-Dôme (63)

Auvergne, le puy de Sancy
Auvergne, le puy de Sancy

Département de la Région Auvergne.
Le département appartient à l'académie de Clermont-Ferrand, à la cour d'appel de Riom, à la zone de défense Sud-Est.

  • Chef-lieu de département : Clermont-Ferrand
  • Chefs-lieux d'arrondissements : Ambert, Issoire, Riom, Thiers
  • Nombre d'arrondissements : 5
  • Nombre de cantons : 61
  • Nombre de communes : 470
  • Superficie : 7 970 km2
  • Population : 632 311 hab. (recensement de 2010)

À l'O., les plateaux cristallins de Combraille et granitiques d'Artense sont coupés de gorges (Sioule). Ces plateaux disparaissent au S. et à l'E. sous les monts Dôme, chapelets de volcans récents, les monts Dore, qui possèdent un grand volcan complexe (puy de Sancy) et le Cézallier, coupole volcanique. Au centre, la Limagne, fossé tectonique, se divise en trois aspects principaux : les coteaux de la bordure O., à couvertures calcaires et surtout volcaniques, prolongés par les « hauts », ondulations de la plaine ; la plaine marneuse avec ses creux (marais asséchés) et le Val d'Allier ; la plaine sableuse de l'est. À l'E., des massifs individualisés, dissymétriques entre des failles, sont disséqués par l'érosion, tranchés de gorges (Dore) et de fossés (Ambert) : ce sont les Bois-Noirs, le Livradois, le Forez. Le climat, océanique dégradé de nuance fraîche et humide sur les montagnes de l'ouest, est plus continental à l'est et surtout en Limagne.

La population, précocement dense, a diminué avec l'exode rural avant de croître à nouveau grâce au développement urbain, surtout dans l'agglomération de Clermont-Ferrand (qui regroupe 40 % de la population totale et domine l'ensemble de la région Auvergne).

L'activité agricole est inégale : déclinante dans les massifs de l'est, elle a connu un certain renouveau à l'O. (élevage bovin, pour l'embouche et surtout la production de fromages), mais la Limagne est le principal secteur agricole : maïs, blé, betteraves, colza, tournesol, fruits. L'est, autrefois première contrée industrielle (coutellerie de Thiers, papeterie), a perdu de son importance malgré des activités diverses (produits pharmaceutiques, verrerie, plastiques, mécanique automobile). De plus en plus, la population et l'industrie se concentrent entre Brassac-les-Mines et Riom, surtout autour de Clermont-Ferrand (pneumatiques et armement), et en déborde parfois vers les plateaux de l'ouest (aciérie des Ancizes), où la reconversion des bassins houillers a été un échec. Le département mise aussi sur le secteur de la recherche, notamment dans les biotechnologies, avec la création d'un pôle de compétitivité Innovation dans les céréales. Le thermalisme traditionnel (Royat, Châtel-Guyon, La Bourboule, Saint-Nectaire, etc.) a reculé. Le tourisme se développe : tourisme estival campagnard dans les parcs naturels régionaux, qui s'étendent en partie dans le département (Volcans d'Auvergne, avec le parc européen du volcanisme [« Vulcania »], et Livradois-Forez), et sports d'hiver (Le Mont-Dore, Super-Besse). Cœur de l'Auvergne historique (Basse-Auvergne), le Puy-de-Dôme, qui est également mieux relié aux centres vitaux français (autoroutes en étoile autour de Clermont-Ferrand), en est aussi le seul bastion économique et démographique solide aujourd'hui.