En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maine-et-Loire (49)

Angers
Angers

Département de la Région Pays de la Loire.
Le département appartient à l'académie de Nantes, à la cour d'appel d'Angers, à la zone de défense Ouest.

  • Chef-lieu de département : Angers
  • Chefs-lieux d'arrondissements : Cholet, Saumur, Segré
  • Nombre d'arrondissements : 4
  • Nombre de cantons : 41
  • Nombre de communes : 363
  • Superficie : 7 166 km2
  • Population : 784 810 hab. (recensement de 2010)

Issu de la province d'Anjou, au contact, sur la Loire, du Massif armoricain et du Bassin parisien, le département de Maine-et-Loire en reflète l'ordonnancement simple. Au N.-O., le socle schisteux du Segréen, ou Anjou noir (1 800 km2), ridé de crêtes appalachiennes, appartient au grand enclos de l'Ouest et à la grande propriété (lait, haras, porcs de Craon), exploite plusieurs gisements d'ardoise et de fer. Au S.-O., le glacis des Mauges, ou Choletais (2 445 km2, le tiers du département), plus élevé aux approches de la Vendée (216 m près du puy de la Garde) et plus disséqué (Èvre), abrite dans son bocage des spéculations plutôt bouchères (charolais) et une nébuleuse industrielle (lingerie, draps, mouchoirs, confection, chaussures, téléviseurs).

La partie sédimentaire du département est plus ouverte. Au N.-E., le Baugeois, ou Anjou blanc (1 457 km2), porte sur ses maigres sables crétacés des landes et des bois de pins, qui font place à des labours (blé, maïs, fourrages) et à des vergers (pommiers, poiriers) sur ses bons placages de calcaires lacustres cénozoïques. Au S.-E., le Saumurois, calcaire (841 km2), s'adonne à la viticulture (saumur blanc, champigny rouge, cabernet rosé du Layon), à l'horticulture (roseraies de Doué-la-Fontaine), au champignon de couche (70 % de la production française), au lapin angora. Au cœur du département, la vallée de la Loire, ou vallée d'Anjou (350 km2), concentre entre les mains d'une petite paysannerie de riches productions maraîchères, fruitières et horticoles (hortensias, pépinières, porte-graines) et noue, sur l'éventail de la Maine, le carrefour d'Angers.

Le Maine-et-Loire, peuplé et de forte vitalité, garde en campagne des densités élevées. Bien placé par ses productions agricoles, il a, par l'abondance et la soumission sociale et religieuse de sa main-d'œuvre, vivement intéressé la décentralisation de l'après-guerre, portant au niveau national son taux d'emploi industriel (agroalimentaire, mécanique, électronique, confection, chaussures, pneumatiques), implanté notamment à Cholet et surtout à Angers. Le secteur tertiaire, par contre, donne les limites du rayonnement d'Angers, concurrencée dans son propre département par Saumur et Cholet. Tiraillé entre ces trois pôles et sensible à la crise, le Maine-et-Loire souffre d'une conjoncture difficile. S'appuyant sur le développement du réseau autoroutier et sur la desserte par le réseau haut débit de fibre optique départemental, le secteur de la logistique est en plein essor.