En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Toscane

en italien Toscana

Florence
Florence

Région de l'Italie centrale.

  • Superficie : 22 992 km2
  • Population : 3 673 457 hab. (recensement de 2011)
  • Capitale : Florence

Elle est divisée en dix provinces (Arezzo, Florence, Grosseto, Livourne, Lucques, Massa et Carrare, Pise, Pistoia, Prato et Sienne).

GÉOGRAPHIE

La nature toscane, soumise au climat méditerranéen, ensoleillé mais irrégulier, est très variée. Au nord et à l'est, l'Apennin gréso-marneux est aéré par de larges vallées (Lunigiana, Garfagnana, Mugello, Casentino). Plus près de la mer se trouvent d'autres reliefs avec, du N. au S., les Alpes apuanes calcaires (1 945 m), les collines de la zone du Chianti et des monts Métallifères. Les plaines sont rares, à l'exception de la vallée de l'Arno, du val di Chiana et des plaines littorales (Versilia, Maremme) faisant face à des îles granitiques (Elbe) ou volcaniques (Capraia).

La vie économique est très variée. L'agriculture voit reculer le système traditionnel de la culture mixte (blé-vigne) au profit de spécialités : vignobles du Chianti, légumes de la basse vallée de l'Arno, cultures florales de Pescia. L'industrie profite de richesses minérales (fer de l'île d'Elbe, marbre de Carrare, géothermie de Larderello), mais aussi de l'esprit d'entreprise toscan avec une foule de petites firmes diverses (mécanique, mobilier, verre, confection, chaussure) réparties dans de petites villes (Empoli, Pontedera, Cascina, Poggibonsi, etc.). Quelques centres se détachent : Prato (laine), Pise (verre), Livourne (mécanique), Rosignano Marittimo (chimie), Piombino (métallurgie), Florence (mécanique, artisanat). Le commerce et surtout le tourisme sont très actifs ; le tourisme balnéaire (Viareggio et toute la côte) se double d'un tourisme culturel (Florence, Sienne, Pise, Lucques, etc.). Les villes principales sont Florence, Livourne, Prato, Pise. La Toscane est une région de transition entre le nord et le sud de l'Italie.

HISTOIRE

La Toscane correspond à l'antique Étrurie. Conquise par les Lombards au vie s., elle passe sous la domination carolingienne (774), qui crée un comté de Lucques, érigé ensuite en marquisat de Toscane (ixe s.). La dernière héritière, la comtesse Mathilde, lègue ses domaines à la papauté (1115). Les empereurs germaniques contestent son testament, entrent en conflit avec les papes, et les cités toscanes (Sienne, Pise, Florence, Lucques) en profitent pour s'émanciper (xiie-xive s.). Avec l'arrivée au pouvoir des Médicis à Florence (1434), la région retrouve une certaine cohésion politique qui en fait un véritable État. Cosme Ier obtient du pape Pie V le titre de grand-duc de Toscane en 1569. Sous cette domination, Florence perd sa prééminence économique. Les grands-ducs diversifient en effet les activités : les mines sont exploitées, les terres bonifiées et l'industrie de la soie encouragée. Le port de Livourne est créé. Après l'extinction de la dynastie (1737), la Toscane passe à François de Lorraine (François II de Toscane) qui, comme ses successeurs, gouverne en despote éclairé. Après l'intermède napoléonien (occupation française en 1799 et 1800, constitution d'un royaume d'Étrurie au profit de Louis Bonaparte, duc de Parme [1801], annexion à la France en 1807), la dynastie recouvre la Toscane (1814), agrandie des présides (1815), et y conserve une part d'institutions françaises. Une éphémère république gouverne en 1849 (avec Guerrazzi et Montanelli). Le grand-duc Léopold II, un moment réfugié à Gaète, recouvre vite le pouvoir. L'insurrection de 1859 aboutit à l'annexion de la Toscane par le Piémont, après référendum (1860).