Identifiez-vous ou Créez un compte

Laurent Fignon

Laurent Fignon
Laurent Fignon

Coureur cycliste français (Paris 1960-Paris 2010).

Alors que Laurent Fignon était en équipe de France amateur pour les 100 km contre la montre, il est remarqué, en 1981, par le directeur sportif Cyrille Guimard. Passé professionnel en 1982, portant le maillot jaune et noir de la régie Renault dont le leader est Bernard Hinault, il réussit des débuts éclatants en remportant le Grand Prix de Cannes, la Flèche azuréenne et le Critérium national de la route. En 1983, « l'intellectuel parisien », le « blond à lunettes », succède, à 23 ans à Bernard Hinault en remportant le Tour de France. L'année suivante, il termine deuxième du Tour d'Italie derrière Francesco Moser, puis gagne souverainement une seconde fois le Tour de France, avec plus de 10 minutes d'avance sur le deuxième, Bernard Hinault. Ensuite, sa carrière allait être en dents de scie. Il a aussi remporté la Flèche wallonne en 1986, le Critérium international de la Route et le Tour de l'Avenir (à l'époque Tour de la Communauté européenne) en 1988, Milan-San Remo en 1988 et 1989 (il est le seul Français à s'y être imposé à deux reprises), le Tour d'Italie et le Grand Prix des Nations en 1989. Cette année-là, il fut classé numéro un mondial. (→ cyclisme.)