Tunisie

en arabe al-Tūnisiyya

Nom officiel : République de Tunisie

Carton de situation - Tunisie
Nabeul, Tunisie
Nabeul, Tunisie

État d'Afrique du Nord, la Tunisie est baignée par la mer Méditerranée au nord et à l'est, et bordée par la Libye au sud-est et au sud et par l'Algérie au sud-ouest et à l'ouest.

  • Superficie : 164 000 km2
  • Nombre d'habitants : 10 997 000 (estimation pour 2013)
  • Nom des habitants : Tunisiens
  • Capitale : Tunis
  • Langue : arabe
  • Monnaie : dinar tunisien
  • Chef de l'État : Mohamed Ennaceur
  • Chef du gouvernement : Youssef Chahed
  • Nature de l'État : république à régime semi-présidentiel
  • Constitution :
    • Adoption : 26 janvier 2014
    • Entrée en vigueur : 27 janvier 2014
Pour en savoir plus : institutions de la Tunisie

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE LA TUNISIE

À la partie septentrionale, assez bien arrosée, essentiellement montagneuse, ouverte par la vallée de la Medjerda, s'opposent le Centre et le Sud, formés de plateaux et de plaines steppiques et désertiques. La plus grande pluviosité explique la concentration des cultures (céréales, vigne, olivier) et de l'élevage bovin dans le Nord et sur le littoral, qui regroupent la majeure partie d'une population arabe et islamisée. À part Kairouan, les principales villes sont des ports (Tunis, Sfax, Sousse, Bizerte, Gabès). Le Sud est le domaine de l'élevage nomade des ovins, en dehors des oasis, qui fournissent des dattes. La pêche et l'industrie (excepté l'extraction des phosphates et du pétrole, et le textile) jouent un rôle secondaire.
Le tourisme balnéaire – gravement affecté par les troubles liés à la révolution démocratique de 2011, puis par les excès des islamistes les plus radicaux – et les envois des émigrés ne comblent pas le déficit commercial. Le chômage, déjà important, s'est accru avec la crise économique résultant de l'effervescence politique récente et avec le retour au pays de nombreux travailleurs employés en Libye.

Drapeau de la Tunisie
Drapeau de la Tunisie
Nabeul, Tunisie
Nabeul, Tunisie
Tunisie
Tunisie
  • 814 avant J.-C. Fondation de Carthage par les Phéniciens (date traditionnelle).
  • 240/238 avant J.-C. Un prince numide, Naravas (Naarbaal ?), intervient aux côtés d'Hamilcar pour écraser les mercenaires carthaginois révoltés.
  • 202 avant J.-C. Scipion l'Africain vainc Hannibal à Zama.
  • 201 avant J.-C. Masinissa (ou Massinissa) règne sur toute la Numidie ; il entreprend de sédentariser les nomades et de favoriser la construction de villes.
  • vers 193/152 avant J.-C. Masinissa (Massinissa) entreprend d'annexer des zones des territoires dépendant de Carthage (Tripolitaine, Tunisie centrale).
  • 149 avant J.-C. Face aux empiétements constants de Masinissa (Massinissa), Carthage riposte militairement ; c'est le début de la troisième guerre punique, qui durera jusqu'en 146 avant J.-C.
  • 146 avant J.-C. Les troupes romaines de Scipion Émilien s'emparent de Carthage, qui est détruite et rasée ; son territoire devient une province d'Afrique, dont les limites avec le royaume numide sont soulignées par un fossé.
  • 123/122 avant J.-C. Tribunat de Caius Sempronius Gracchus ; il fait décider la fondation de colonies sur le territoire de Tarente, de Carthage et de Corinthe, et est à l'origine d'une loi frumentaire garantissant aux prolétaires du blé à bas prix.
  • 112 avant J.-C. Jugurtha, roi de Numidie, s'empare de Cirta (aujourd'hui Constantine) ; c'est le début de la guerre contre Rome.
  • 46 avant J.-C. César écrase à Thapsus le parti de Pompée ; le roi numide Juba Ier se donne la mort. Sittius s'empare de Cirta (aujourd'hui Constantine) ; c'est le début de la domination romaine sur une partie de la Numidie, où César crée la province de l'Africa Nova.
  • 238 Les grands propriétaires de Thysdrus (aujourd'hui el-Djem, Tunisie) se révoltent contre la politique fiscale de l'empereur Maximin.
  • 372-375 Firmus, prince maure fédéré, se révolte contre Rome et s'empare des Mauritanies. Il est vaincu par Théodose l'Ancien, père de Théodose Ier le Grand.
  • 429 Invasion de l'Afrique romaine par les Vandales, commandés par Geiséric (ou Genséric).
  • 435 Geiséric obtient pour les Vandales le statut de fédérés de l'Empire et occupe une partie de la Numidie.
  • 439 Le roi vandale Geiséric s'empare de Carthage.
  • 476 Le roi vandale Geiséric impose à l'Empire d'Orient la reconnaissance de ses possessions : Afrique, Corse, Sardaigne et Baléares.
  • 530-534 Reconquête de l'Afrique du Nord par les Byzantins, commandés par le général Bélisaire.
  • 533 Byzance reprend l'Afrique du Nord aux Vandales.
  • 670 Conquête arabe de l'Ifriqiya (Tunisie) et fondation de Kairouan.
  • 698 Les Arabes prennent définitivement Carthage.
  • 700-710 Conquête arabe du Maroc. Toute l'Afrique du Nord fait désormais partie de l'Empire musulman et est gouvernée par des gouverneurs omeyyades.
  • VIIIe s.-IXe s. Construction des bâtiments actuels de la Grande Mosquée de Sidi Uqba de Kairouan.
  • 732 Fondation de la mosquée al-Zaytuna à Tunis.
  • 739-740 Soulèvement des Berbères du Maghreb contre la domination arabe.
  • 800 Fondation de la dynastie aghlabide, qui règne sur l'Ifriqiya et qui a pour capitale Kairouan.
  • 909-910 Création de la dynastie chiite ismaélienne fatimide par Ubayd Allah al-Mahdi, proclamé à Kairouan calife de tous les musulmans.
  • 929 Abd al-Rahman III, émir de Cordoue, se proclame calife ; il entreprendra des campagnes en Afrique du Nord pour y faire reconnaître son autorité.
  • 972 Fondation de la dynastie ziride qui gouverne l'Ifriqiya au nom des Fatimides qui se sont établis en Égypte.
  • vers 1050 Dévastation des campagnes de l'Ifriqiya (Tunisie) par les Banu Hilal.
  • 1051-1052 Les Zirides se rendent indépendants des Fatimides du Caire.
  • 1121 Le réformateur religieux Muhammad ibn Tumart se déclare mahdi, c'est-à-dire celui qui doit faire régner la justice et la vraie foi ; il crée la communauté almohade.
  • 1147 Abd al-Mumin enlève Marrakech aux Almoravides. La dynastie des Almohades régnera près d'un siècle sur l'Afrique du Nord et sur l'Espagne.
  • vers 1147 Abd al-Mumin devient le calife de la communauté almohade.
  • 1152 Les Almohades éliminent les Hammadides de Bougie (aujourd'hui Béjaïa).
  • 1195 Les Almohades, maîtres de l'Afrique du Nord et de l'Andalousie, remportent sur le roi de Castille Alphonse VIII la victoire d'Alarcos.
  • 1229 Les Hafsides rejettent l'obédience des Almohades et deviennent maîtres de l'Ifriqiya.
  • 1270 Lors de la huitième croisade, le roi de France, Louis IX, parti d'Aigues-Mortes, débarque à Carthage ; son frère, Charles d'Anjou, met fin à la croisade et conclut un traité de commerce avantageux avec le souverain hafside al-Mustansir.
  • 1270 Après la mort de Louis IX près de Tunis, lors de la huitième croisade, Philippe III le Hardi lui succède sur le trône de France.
  • 1331-1349 Règne de Abu al-Hasan. Apogée de la dynastie marocaine des Marinides, qui s'empare du royaume abdalwadide de Tlemcen (1337) et occupe en 1347 l'Ifriqiya hafside (Tunisie, Algérie orientale).
  • 1358 Fin de la domination marinide sur l'Ifriqiya, qui est partagée entre trois princes hafsides établis à Tunis, Béjaïa et Constantine.
  • 1370-1394 Abu al-Abbas Ahmad restaure la puissance des Hafsides et réunifie l'Ifriqiya (Tunisie).
  • 1410-1411 Le souverain hafside Abu Faris s'empare d'Alger.
  • 1435-1488 Règne de Abu Amr Uthman, qui consolide la puissance hafside et domine tout le Maghreb.
  • 1520-1566 Apogée de l'Empire ottoman sous le règne de Soliman le Magnifique. Expansion en Europe (Rhodes, Hongrie), en Afrique du Nord (Alger, Tripoli, Tunis), au Moyen-Orient (Mésopotamie, Aden).
  • 1534-1535 Tunis, occupée par Khayr al-Din Barberousse, est reprise par Charles Quint.
  • 1574 La Tunisie est érigée en pachalik ottoman.
  • XVIIe s. Développement de la course en Méditerranée au profit des régences barbaresques (Alger, Tunis).
  • XVIIIe s. Décadence d'Alger et de ses expéditions corsaires, prospérité de la Régence de Tunis.
  • 1705 Fondation de la dynastie des beys de la famille husaynide en Tunisie.
  • 1881 Protectorat français sur la Tunisie (traité du Bardo).
  • 1911 Émeutes nationalistes en Tunisie.
  • 1934 Fondation du Néo-Destour, dont Habib Bourguiba devient le secrétaire général.
  • 1943 Campagne de Tunisie (avril-mai).
  • 1943 Les forces de l'Axe doivent cesser le combat en Afrique du Nord (mai).
  • 1954 Autonomie interne de la Tunisie.
  • 1956 Indépendance de la Tunisie et du Maroc.
  • 1957 En Tunisie, H. Bourguiba proclame la république, dont il devient le président.
  • 1973 La conférence arabe d'Alger reconnaît l'Organisation de Libération de la Palestine (O.L.P.) comme l'unique représentant du peuple palestinien.
  • 1975 H. Bourguiba, président à vie de la Tunisie.
  • 1987 En Tunisie, destitution de H. Bourguiba.
  • 1989 Fondation de l'Union du Maghreb arabe (U.M.A.).
Voir plus