Grèce

en grec Ellás ou Hellas

Nom officiel : République hellénique

Carton de situation - Grèce
Péloponnèse
Péloponnèse

État du sud-est de l'Europe ouvert sur la Méditerranée, la Grèce, située à l'extrémité de la péninsule des Balkans, est baignée à l'est par la mer Égée, à l'ouest par la mer Ionienne. Elle est limitée au nord par l'Albanie, la Macédoine du Nord, la Bulgarie et la Turquie.
La Grèce est membre de l'Union européenne (elle fait partie de la zone euro) et de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (OTAN).

  • Superficie : 132 000 km2
  • Nombre d'habitants : 11 128 000 (estimation pour 2013)
  • Nom des habitants : Grecs
  • Capitale : Athènes
  • Langue : grec
  • Monnaie : euro
  • Chef de l'État : Prokópis Pavlópoulos
  • Chef du gouvernement : Kyriákos Mitsotákis
  • Nature de l'État : république à régime parlementaire
  • Constitution :
    • Entrée en vigueur : 11 juin 1975
    • Révision : mars 1986
Pour en savoir plus : institutions de la Grèce

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE LA GRÈCE

Continentale, péninsulaire (Péloponnèse) et insulaire (îles Ioniennes, Cyclades, Sporades, Crète), la Grèce est un pays montagneux (2 917 m à l'Olympe), au relief fragmenté. Le climat est méditerranéen dans le Sud, dans les îles et sur l'ensemble du littoral, mais il se dégrade vers le nord, où les hivers peuvent être rudes.

Malgré l'exiguïté des surfaces cultivables, en rapport avec la faible étendue des bassins et des plaines (Thrace, Macédoine, Thessalie, Attique), l'agriculture demeure une ressource essentielle. Fondée sur la trilogie méditerranéenne classique blé-vigne-olivier, elle fournit aussi du tabac, des agrumes. L'élevage ovin est surtout montagnard.

Athènes et son port, Le Pirée, regroupent près du tiers de la population. Avec Thessalonique, ces villes concentrent l'essentiel des industries de transformation, partiellement fondées sur quelques activités extractives (lignite, bauxite, nickel). Le lourd déficit commercial est partiellement compensé par les revenus du tourisme et de la flotte marchande. Le sous-emploi reste élevé (et l'économie souterraine, importante).

En 2010, l'ampleur du déficit budgétaire et de l'endettement public, devenue critique après avoir été longtemps masquée dans les chiffres officiels, contraints la Grèce à mettre en œuvre un programme d'austérité drastique – générateur de fortes tensions sociales et de réactions de désespoir – et à faire appel à l'aide de ses partenaires de l'Union européenne et à celle du Fonds monétaire international. Mais, malgré plusieurs plans de sauvetage, le pays reste enlisé dans la récession.

Drapeau de la Grèce
Drapeau de la Grèce
Grèce
Grèce
Hymne grec, Hymne à la liberté
Hymne grec, Hymne à la liberté
Péloponnèse
Péloponnèse
  • vers 6000 avant J.-C. Culture des céréales, élevage des caprinés (chèvres), des suidés (porcs) et des bovidés (bœufs) [Thessalie, Crète, Péloponnèse].
  • 5500 avant J.-C. Domestication du bœuf (Thessalie et Anatolie).
  • vers 2600/2200 avant J.-C. Helladique ancien : l'ensemble du territoire grec se peuple peu à peu, les relations avec les îles de la mer Égée se développent ; minoen ancien ou prépalatial en Crète : céramique, abondante vaisselle de pierre, poignards de cuivre, bijoux d'or.
  • 2000/1600 avant J.-C. Minoen moyen ou protopalatial (Crète) ; construction des premiers complexes palatiaux (Malia, Cnossos, Phaistos), ruinés par des tremblements de terre.
  • IIe millénaire avant J.-C. Art des Cyclades.
  • vers 1600 avant J.-C. Venus du nord, les Achéens s'installent en Grèce (Mycènes, Tirynthe) ; développement de la civilisation mycénienne.
  • vers 1600/1100 avant J.-C. Minoen récent ou néopalatial.
  • vers 1500 avant J.-C. Les Achéens dominent partiellement la Crète ; ils y introduisent le cheval et le char de guerre ; apogée de la civilisation mycénienne (riche mobilier funéraire : ivoire, masques en or).
  • XIVe s. avant J.-C. La porte des Lionnes, à Mycènes.
  • vers 1375 avant J.-C. Destruction du palais de Cnossos.
  • fin du XIIIe s. avant J.-C. Destruction de la civilisation mycénienne par les vagues d'invasion doriennes ; débuts du Moyen Âge grec.
  • vers 1200 avant J.-C. Les cultes crétois, la culture de la vigne et de l'olivier se répandent dans le Péloponnèse (Argolide).
  • 776 avant J.-C. Fondation des jeux Olympiques, célébrés en l'honneur de Zeus.
  • vers 657 avant J.-C. Cypsélos, tyran à Corinthe ; début du développement de la cité qui devient le principal centre de la vie économique en Grèce.
  • vers 600 avant J.-C. Construction du temple d'Héra à Olympie.
  • vers 594 avant J.-C. Solon, archonte à Athènes.
  • vers 570 avant J.-C. Naissance de Pythagore.
  • 560 avant J.-C. Pisistrate, tyran d'Athènes.
  • 530 avant J.-C. L'architecte grec Eupalinos de Mégare perce le tunnel de Samos (plus de 1 km de ligne droite).
  • 507 avant J.-C. Malgré l'opposition de Sparte, Clisthène donne à Athènes une Constitution démocratique.
  • 490/479 avant J.-C. Les guerres médiques opposent les Grecs à l'Empire perse.
  • 490 avant J.-C. Le stratège Miltiade repousse l'armée de Darius à Marathon.
  • 490/485 avant J.-C. Construction du trésor des Athéniens à Delphes.
  • 483 avant J.-C. Thémistocle fait construire une flotte de guerre et commencer l'aménagement du Pirée.
  • 480 avant J.-C. Les hoplites spartiates, commandés par Léonidas, sont écrasés aux Thermopyles par l'armée de Xerxès Ier, fils de Darius ; Athènes détruit la flotte perse à Salamine.
  • 479 avant J.-C. Victoire des Grecs contre les Perses à Platées : fin de la deuxième guerre médique.
  • 477 avant J.-C. Création de la ligue de Délos, dont Athènes prend la tête.
  • vers 468 avant J.-C. Élévation du temple de Zeus à Olympie.
  • 454 avant J.-C Transfert du trésor de la ligue de Délos à Athènes.
  • 451 avant J.-C. Décret de Périclès restreignant le droit de cité à Athènes.
  • 449/448 avant J.-C. La paix de Callias, garantissant l'autonomie des cités grecques d'Asie Mineure, met fin aux guerres médiques.
  • 447-432 avant J.-C. Construction du Parthénon d'Athènes, par Ictinos, Callicratès et Phidias (Les trois parques).
  • 443-429 avant J.-C. Périclès réélu plusieurs fois stratège d'Athènes.
  • 431 avant J.-C. Début de la guerre du Péloponnèse entre Athènes et Sparte ; Périclès replie dans Athènes la population de l'Attique.
  • 429 avant J.-C. Peste à Athènes ; mort de Périclès.
  • 421 avant J.-C. Début de la construction du temple d'Athéna Nikê sur l'Acropole d'Athènes.
  • 421-406 avant J.-C. Érechthéion, temple situé sur l'Acropole, à Athènes.
  • 415 avant J.-C. Échec de l'expédition grecque de Sicile, entreprise par Alcibiade.
  • 404 avant J.-C. Capitulation, face à Sparte, d'Athènes, qui doit livrer sa flotte et accepter un gouvernement aristocratique (gouvernement des Trente).
  • 399 avant J.-C. Procès de Socrate, condamné à mort pour ne pas avoir honoré les dieux de l'État et avoir perverti la jeunesse.
  • 386 avant J.-C. Sparte obtient le soutien du roi de Perse Artaxerxès II, au prix de l'abandon des Grecs d'Asie.
  • 371 avant J.-C. Épaminondas écrase les Spartiates à Leuctres ; Thèbes unifie à son profit le Péloponnèse.
  • 356 avant J.-C. Avènement de Philippe II de Macédoine.
  • vers 350 avant J.-C. Théâtre d'Épidaure.
  • vers 343 avant J.-C. Aristote, précepteur d'Alexandre le Grand.
  • 338 avant J.-C. Thèbes et Athènes sont vaincues à Chéronée par Philippe de Macédoine.
  • 336 avant J.-C. Philippe de Macédoine meurt assassiné ; son fils Alexandre, dit le Grand, lui succède.
  • 333 avant J.-C. Alexandre le Grand défait le roi des Perses Darius III Codoman à Issos (Cilicie).
  • 332 avant J.-C. Sur l'ordre d'Alexandre le Grand, Dinocratès fonde la ville d'Alexandrie (Égypte).
  • 330 avant J.-C. Eschine perd le procès qu'il avait intenté à Démosthène au sujet de la couronne que Ctésiphon avait proposé d'attribuer à ce dernier.
  • 330 avant J.-C. Après avoir été battu par Alexandre le Grand à Gaugamèles (Assyrie) en 331, poursuivi à travers l'Iran, Darius III est assassiné en Parthie par l'un de ses satrapes. Destruction de Parsa par Alexandre ; la ville est alors dénommée Persépolis, « la ville en ruine ».
  • 323 avant J.-C. Alexandre le Grand meurt à Babylone ; son lieutenant Perdiccas gouverne l'Orient, tandis qu'Antigonos Monophtalmos conserve la Grèce et la Macédoine.
  • 322 avant J.-C. La Grèce perd la guerre lamiaque ; suicide de Démosthène.
  • 321 avant J.-C. Perdiccas est assassiné ; l'empire d'Alexandre le Grand est partagé entre ses lieutenants, les diadoques (successeurs) : Antipatros garde la Macédoine, Séleucos la Babylonie et Antigonos l'Asie Mineure. Absents de ce partage, Ptolémée conserve l'Égypte et Lysimaque la Thrace.
  • à partir de 306 avant J.-C. Chaque chef macédonien se proclame roi dans la région qu'il contrôle.
  • 301 avant J.-C. Bataille d'Ipsos (Asie Mineure) ; Antigonos Monophtalmos est battu par la coalition des autres diadoques. L'empire d'Alexandre le Grand est partagé entre les épigones (descendants).
  • 294 avant J.-C. Après la prise d'Athènes, Démétrios Ier Poliorcète se rend maître de la Grèce du Centre et de la Grèce du Nord, ainsi que de la Macédoine.
  • 279 avant J.-C. Une armée celte parvient jusqu'à Delphes ; une seconde armée continue vers l'Asie Mineure (Galates).
  • 251 avant J.-C. Aratos de Sicyone rattache sa ville à la ligue Achéenne, qui devient alors une puissance véritable.
  • fin du IIIe s. avant J.-C. Le Colosse de Rhodes, statue d'Hélios de 32 m de haut (détruite par un séisme en 227 avant J.-C.).
  • 197 avant J.-C. Les légions romaines, mobiles et entraînées, surclassent les phalanges de Philippe V de Macédoine à Cynoscéphales (Thessalie).
  • 179 avant J.-C. À la mort de Philippe V, son fils Persée devient roi de Macédoine.
  • 168 avant J.-C. Le consul Paul Émile défait la phalange macédonienne de Persée à Pydna ; la Macédoine est divisée en quatre districts, payant tribut à Rome.
  • 166 avant J.-C. Rome, voulant ruiner la cité de Rhodes, fait de Délos un port franc.
  • 148 avant J.-C. La Macédoine devient province romaine, ainsi que l'Épire et la Thessalie.
  • 146 avant J.-C. Corinthe est mise à sac et incendiée sur l'ordre du sénat romain.
  • 123/122 avant J.-C. Tribunat de Caius Sempronius Gracchus ; il fait décider la fondation de colonies sur le territoire de Tarente, de Carthage et de Corinthe, et est à l'origine d'une loi frumentaire garantissant aux prolétaires du blé à bas prix.
  • 86 avant J.-C. Sulla s'empare d'Athènes après un long siège.
  • 48 avant J.-C. César défait l'armée de Pompée à Pharsale ; il est désormais le seul maître du monde romain.
  • 31 avant J.-C. Octavien remporte à Actium une victoire décisive sur la flotte de Marc Antoine et de Cléopâtre.
  • vers 160 Hérode Atticus fait construire à Athènes l'odéon qui porte son nom.
  • 293 Formation de la tétrarchie par l'empereur romain Dioclétien ; Constance Chlore et Galère sont désignés comme Césars.
  • 337 Sur son lit de mort, Constantin se convertit au christianisme. Ses fils Constant et Constantin se partagent l'Occident et son fils Constance II règne en Orient.
  • 353 Constance II rétablit l'unité de l'Empire.
  • 379 Proclamé Auguste par Gratien, Théodose Ier devient empereur d'Orient.
  • 381 Concile de Constantinople condamnant l'arianisme ; Grégoire de Nazianze est intronisé évêque de Constantinople.
  • 394 Les jeux Olympiques sont interdits, comme symboles du paganisme, par Théodose Ier.
  • 395 Arcadius, fils aîné de Théodose Ier, devient empereur d'Orient.
  • 397 Saint Jean Chrysostome devient évêque de Constantinople.
  • 408 Théodose II succède à son père, Arcadius, à la tête de l'Empire d'Orient.
  • 425 L'empereur d'Orient Théodose II fonde l'université chrétienne de Constantinople.
  • 431 Nestorius et sa doctrine, le nestorianisme, sont condamnés et déposés au concile d'Éphèse.
  • 431 La flotte de l'Empire d'Orient est vaincue par Geiséric.
  • 435-438 Rédaction du Code Théodosien, recueil des constitutions impériales rédigées depuis Constantin.
  • 449 Attila accepte d'évacuer la partie occidentale de l'Empire d'Orient.
  • 450-457 Marcien, empereur byzantin.
  • 457-474 Règne de Léon Ier, premier empereur byzantin couronné par le patriarche de Constantinople.
  • 471 Léon Ier fait assassiner Aspar, général byzantin qui lui avait permis d'accéder au trône.
  • 474-491 Zénon, empereur byzantin.
  • 491 Anastase Ier, empereur byzantin.
  • 513 Vitalien, commandant de la Thrace, attaque vainement Constantinople.
  • 518 Justin Ier est proclamé empereur byzantin.
  • 527 Peu avant son couronnement, Justinien, futur empereur byzantin (527-565), épouse Théodora.
  • 529 Rédaction du Code Justinien, rassemblant et classant les lois promulguées depuis Hadrien.
  • 532 L'empereur byzantin Justinien écrase à Constantinople la sédition Nika. Il conclut une paix éternelle avec le roi de Perse Khosrô Ier.
  • 535 Reconquête de la Dalmatie et de la Sicile par les Byzantins, commandés par Bélisaire.
  • 543 Disgrâce du général byzantin Bélisaire.
  • 565 Mort de l'empereur byzantin Justinien et du général Bélisaire.
  • 610 Le grec devient la langue officielle de l'Empire byzantin.
  • 610 Héraclius Ier, empereur byzantin.
  • 673-677 Blocus de Constantinople par la flotte musulmane.
  • 717 Léon III usurpe le pouvoir et fonde la dynastie syrienne ou isaurienne. Il défend Constantinople contre une attaque des Arabes ; ceux-ci continuent leurs raids annuels en Asie Mineure.
  • 726 Début de la crise iconoclaste. L'empereur byzantin Léon III l'Isaurien et Constantin V, fils qu'il a associé à l'Empire, proclament la destruction des images, statues, mosaïques représentant Dieu, le Christ ou les saints.
  • 741 Début du règne de l'empereur byzantin Constantin V, qui poursuit avec fanatisme une politique iconoclaste.
  • 780 Mort de l'empereur byzantin Léon IV et début de la régence d'Irène.
  • 787 Irène fait sanctionner la restauration du culte des images par le concile de Nicée.
  • 797 Dans l'Empire byzantin, Irène renverse Constantin VI et se proclame seule impératrice.
  • 813 Début du règne de l'empereur d'Orient Léon V qui rallume la querelle iconoclaste.
  • 820 Assassinat de l'empereur byzantin Léon V l'Arménien. Michel II le Bègue fonde la dynastie d'Amorion.
  • 843 Fin de la crise iconoclaste. Restauration définitive du culte des icônes dans l'Empire byzantin.
  • 863 Le pape Nicolas Ier dépose le patriarche de Constantinople Photios, que l'empereur byzantin Michel III soutient.
  • 867 Photios fait déposer le pape par un concile tenu à Constantinople.
  • 870 Rétablissement de l'union entre Constantinople et Rome.
  • 886 Début du règne de l'empereur byzantin Léon VI le Sage.
  • 913 Siméon Ier le Grand entre dans Constantinople et s'y fait couronner empereur des Bulgares.
  • 945 Début du règne personnel de Constantin VII Porphyrogénète qui, par ses propres œuvres littéraires et par la protection qu'il accorde aux arts et aux lettres, contribue à la splendeur de l'Empire byzantin.
  • deuxième moitié du Xe s. Fondation du monastère du Dhokhiaríou, au mont Athos.
  • 959 L'empereur byzantin Romain II succède à Constantin VII Porphyrogénète.
  • 961-963 Athanase l'Athonite fonde la grande laure du mont Athos.
  • 963 Nicéphore Phokas, champion de l'offensive byzantine contre les Arabes, auxquels il a repris Alep, usurpe le trône.
  • 976 Début du règne de Basile II, le plus illustre des empereurs de la dynastie macédonienne, sous laquelle l'Empire byzantin atteint son apogée.
  • 987-989 Insurrection de Bardas Sklêros et de Bardas Phokas qui se partagent l'Empire byzantin (Asie Mineure et provinces européennes). L'empereur byzantin Basile II rétablit son pouvoir avec l'aide du prince de Kiev Vladimir le Grand.
  • 1014 L'empereur byzantin Basile II remporte une victoire décisive sur les Bulgares.
  • 1054 Le conflit entre le patriarche de Constantinople Michel Keroularios et le pape Léon IX aboutit au schisme définitif entre les Églises d'Orient et d'Occident.
  • 1056 Fin de la dynastie byzantine des Macédoniens.
  • 1082 Le général byzantin Alexis Ier Comnène fait appel aux Vénitiens pour lutter contre les Normands et leur accorde d'importants privilèges commerciaux.
  • 1096-1099 Première croisade.
  • 1118-1143 Règne de l'empereur byzantin Jean II Comnène.
  • 1143 Début du règne de Manuel Comnène.
  • 1171 Arrestation des Vénitiens et confiscation de leurs biens à Constantinople.
  • 1185 Fin de la dynastie byzantine des Comnènes. Isaac Ange fonde la dynastie des Anges.
  • 1202-1204 Quatrième croisade.
  • 1205 Création du duché d'Athènes et de la principauté d'Achaïe (Péloponnèse) par les croisés.
  • 1261 Constantinople est reconquise par les Byzantins et Michel VIII Paléologue, qui avait été associé au trône de Nicée, y est sacré empereur. Fin de l'Empire latin de Constantinople et rétablissement de l'Empire byzantin.
  • 1282 Andronic II Paléologue succède à Michel VIII à la tête de l'Empire byzantin.
  • 1311 Le duché d'Athènes est conquis par la Grande Compagnie catalane.
  • 1328 Andronic III Paléologue succède à Andronic II à la tête de l'Empire byzantin.
  • 1341 Avènement de Jean V Paléologue à la tête de l'Empire byzantin.
  • 1341-1347 Guerre civile à Byzance au terme de laquelle Jean VI Cantacuzène évince la régente.
  • 1346 Étienne IX Dusan se fait proclamer tsar des Serbes, des Grecs, des Bulgares et des Albanais.
  • 1347-1354 Règne de Jean VI Cantacuzène à la tête de l'Empire byzantin.
  • 1354 Les Ottomans conquièrent Gallipoli, prenant ainsi pied en Europe.
  • 1369 L'empereur byzantin Jean V Paléologue, qui sollicite depuis plusieurs années le secours de la papauté contre les Turcs, se rend à Rome où il adopte le catholicisme.
  • 1376-1379 Andronic IV, à l'instigation des Génois, détrône son père ; l'empereur byzantin, Jean V Paléologue qui récupère le pouvoir avec l'aide du sultan ottoman Murad Ier.
  • 1391 Début du règne de Manuel II Paléologue à la tête de l'Empire byzantin.
  • 1394 Le sultan ottoman Bayezid Ier met le siège devant Constantinople ; l'invasion de Timur Lang (Tamerlan) l'obligera à lever ce siège en 1402.
  • vers 1420 La Pantánassa, église d'un couvent de Mistra.
  • 1425 Jean VIII Paléologue succède à Manuel II à la tête de l'Empire byzantin.
  • 1439 Pour obtenir le secours de la papauté et conjurer la menace turque, l'empereur byzantin Jean VIII Paléologue accepte l'union des Églises (concile de Florence).
  • 1444 Anéantissement de la croisade organisée par les Occidentaux pour secourir Byzance ; le sultan ottoman Murad II défait les forces chrétiennes conduites par Ladislas III Jagellon et Jean Hunyadi à Varna.
  • 1453 Chute de Constantinople assiégée par les Turcs ; le sultan Mehmed II en fait la capitale de l'Empire ottoman.
  • 1456 Les Turcs conquièrent Athènes.
  • 1520-1566 Apogée de l'Empire ottoman sous le règne de Soliman le Magnifique. Expansion en Europe (Rhodes, Hongrie), en Afrique du Nord (Alger, Tripoli, Tunis), au Moyen-Orient (Mésopotamie, Aden).
  • 1571 Victoire navale de la Sainte Ligue sur les Ottomans à Lépante.
  • 1821 Début de l'insurrection grecque contre la domination ottomane.
  • 1827 Expédition française, anglaise et russe en Grèce : victoire navale de Navarin.
  • 1829 Début du dégagement du site d'Olympie.
  • 1830 Indépendance de la Grèce imposée aux Ottomans par la France, la Grande-Bretagne et la Russie (3 février).
  • 1863 Georges Ier, roi de Grèce.
  • 1876 H. Schliemann met au jour les tombes royales de Mycènes.
  • 1881 La Thessalie et une partie de l'Épire sont cédées à la Grèce par l'Empire ottoman.
  • 1891 Début des fouilles de Delphes.
  • 1897 Par le traité de Constantinople, la Crète est déclarée autonome dans le cadre de l'Empire ottoman.
  • 1900 Fouilles de Cnossos, par A. Evans.
  • 1912-1913 Guerres balkaniques. Serbie, Bulgarie et Grèce alliées contre la Turquie.
  • 1916 E. Vénizelos forme à Thessalonique un gouvernement républicain dissident qui s'oppose à celui du roi Constantin Ier (octobre).
  • 1917 Entrée en guerre de la Grèce (26 juin).
  • 1918 La Turquie signe l'armistice de Moudros (30 octobre).
  • 1940 Échec de l'offensive italienne en Grèce (octobre).
  • 1941 Les Allemands attaquent la Yougoslavie et la Grèce. Pierre II Karadjorjevic doit capituler et à se réfugier à Londres (17 avril). Georges II de Grèce se réfugie en Crète, puis en Égypte et à Londres où il constitue le gouvernement de la Grèce libre.
  • 1946 Guerre civile en Grèce.
  • 1947 Paul Ier, roi de Grèce.
  • 1955 Début des affrontements entre Chypriotes partisans de l'union avec la Grèce et Chypriotes turcs.
  • 1967 Coup d'État militaire en Grèce ; instauration du régime des colonels.
  • 1973 En Grèce, proclamation de la république (juillet).
  • 1974 À Chypre, un coup d'État favorable au rattachement de l'île à la Grèce provoque un débarquement turc au nord de l'île.
  • 1999 Mise en place de l'euro.
  • 2004 Costas Caramanlis devient Premier ministre de la République hellénique (7 mars).
  • 2008 La Grèce fait face à une profonde crise sociale et politique (décembre).
  • 2009 À la suite de la large victoire du Pasok aux élections législatives, Gheórghios Papandhréou devient Premier ministre de la Grèce (6 octobre).
Voir plus