tort

nom masculin

(latin populaire *tortum, du latin classique tortus, qui est tordu)

Définitions de tort


  • Responsabilité d'un acte blâmable, critiquable, d'un acte, d'un comportement qui entraîne une situation fâcheuse, nuisible : Dans cette affaire, il n'a aucun tort.
  • Préjudice matériel ou moral dont quelqu'un est responsable à l'égard d'autrui : Je ne vous ai jamais fait le moindre tort.

Expressions avec tort



  • À tort,

    pour de mauvaises raisons, injustement ou faussement.
  • À tort et à travers,

    sans réflexion, mal, n'importe comment.
  • À tort ou à raison,

    que ce soit justifié ou non.
  • Avoir tort,

    ne pas avoir pour soi le droit, la raison, la vérité, faire une erreur en agissant de telle façon.
  • Dans son tort, en tort,

    dans la situation de quelqu'un qui a commis une infraction, une faute, une erreur.
  • Donner tort à quelqu'un,

    déclarer qu'il se trompe, qu'il a mal agi, le désapprouver ; prouver, confirmer que quelqu'un n'avait pas raison : Les derniers événements lui ont donné tort.

Synonymes et contraires de tort


Responsabilité d'un acte blâmable, critiquable, d'un acte,...

Synonymes :

Contraires :

Préjudice matériel ou moral dont quelqu'un est responsable...

Synonymes :

Contraires :

Homonymes de tort


  • taure nom féminin
  • tord forme conjuguée du verbe tordre
  • tords forme conjuguée du verbe tordre
  • tore nom masculin
  • torr nom masculin
  • tors adjectif
  • tors nom masculin

Difficultés de tort


  • EMPLOI

    Attention, on dit à tort et à travers, avec et, mais à tort ou à raison, avec ou.


Citations avec tort


  • Pierre Augustin Caron de Beaumarchais (Paris 1732-Paris 1799)
    Prouver que j'ai raison serait accorder que je puis avoir tort.
    Le Mariage de Figaro, I, 1
  • André Isaac, dit Pierre Dac (Châlons-sur-Marne 1893-Paris 1975)
    Si tous ceux qui croient avoir raison n'avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin.
    L'Os à moelle, Julliard
  • Philippe Néricault, dit Destouches (Tours 1680-Villiers-en-Bière 1754)
    Académie française, 1723
    Les absents ont toujours tort.
    L'Obstacle imprévu, I, 6, Nérine
  • Jean Giraudoux (Bellac 1882-Paris 1944)
    Je suis toujours furieux contre moi quand les autres ont tort.
    Ondine, I, 4, le chevalier , Grasset
  • Jean de La Fontaine (Château-Thierry 1621-Paris 1695)
    Bergers, bergers, le loup n'a tort
    Que quand il n'est pas le plus fort !

    Fables, le Loup et les Bergers
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    Les querelles ne dureraient pas longtemps, si le tort n'était que d'un côté.
    Maximes
  • Ponce Denis Écouchard Lebrun (Paris 1729-Paris 1807)
    Académie française, 1803
    C'est avoir déjà tort que d'avoir trop raison.
    À M. de Brancas
  • Charles Joseph, prince de Ligne (Bruxelles 1735-Vienne 1814)
    Malheur aux gens qui n'ont jamais tort ; ils n'ont jamais raison.
    Mes écarts
  • André Malraux (Paris 1901-Créteil 1976)
    Le difficile n'est pas d'être avec ses amis quand ils ont raison, mais quand ils ont tort.
    L'Espoir, Gallimard
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Un homme qui enseigne peut devenir aisément opiniâtre, parce qu'il fait le métier d'un homme qui n'a jamais tort.
    Essai sur les causes qui peuvent affecter les esprits et les caractères
  • Henri Petit (1900-1978)
    On ne peut pas être heureux à tort ; on ne peut pas avoir tort d'être heureux.
    Les Justes Solitudes, Grasset
  • Paul-Jean Toulet (Pau 1867-Guéthary 1920)
    Quand on a raison, il faut raisonner comme un homme ; et comme une femme, quand on a tort.
    Les Trois Impostures, Émile-Paul
  • Boris Vian (Ville-d'Avray 1920-Paris 1959)
    Les prophètes ont toujours tort d'avoir raison.
    L'Herbe rouge, Toutain

Mots proches

Lequel de ces substantifs masculins se finissant par le son [é] ne prend pas de « e » ?