quand

adverbe interrogatif

(latin quando)

Définitions de quand


  • Sert à questionner sur le moment d'une action, d'un événement : Quand viendrez-vous ? Quand est-ce qu'il est parti ?
  • Peut être précédé d'une préposition (de, depuis, jusqu'à, pour), indiquant le point de départ ou la destination dans le temps : De quand date la découverte de l'Amérique ?

Homonymes de quand


  • camp nom masculin
  • khan nom masculin
  • qu'en pronom

Difficultés de quand


  • ORTHOGRAPHE

    Quand / quant. → quant à

  • CONSTRUCTION

    Dans l'interrogation directe, quand s'emploie seul ou précédé des prépositions à, de, depuis, jusqu'à, pour, avec inversion du sujet, ou avec la locution est-ce que sans inversion du sujet : quand viendras-tu ? quand est-ce que tu viendras ? depuis quand la connais-tu ? depuis quand est-ce que tu la connais ?
    recommandation :
    Dans l'expression soignée, préférer la tournure avec inversion du sujet, moins lourde.
    remarque
    Quand précédé d'une préposition peut être remplacé par des équivalents tels que à quelle époque, depuis quel moment, pour quelle date, etc. : depuis quelle époque la connais-tu ? pour quelle date voulez-vous ce travail ?

    Dans l'interrogation indirecte, quand s'emploie sans inversion du sujet et de préférence sans la locution est-ce que : je me demande quand vous viendrez (plutôt que : je me demande quand est-ce que vous viendrez).

  • EMPLOI

    Quand (+ indicatif) marque le temps : je lui parlerai quand je le verrai (= au moment où, lorsque).

    Quand (+ conditionnel) marque l'opposition : tu te plains quand tu devrais être content (= alors que). Registre soutenu.

    Quand, quand même, quand bien même (+ conditionnel) marque une éventualité considérée comme improbable : quand tu me supplierais à genoux, je refuserais ; quand (bien) même il me l'interdirait, je le ferais (= même si). Registre soutenu.

    Quand même. Employé seul au sens de « malgré tout, malgré cela », quand même est aujourd'hui admis dans l'expression soignée : si tu refuses, j'irai quand même (= tout de même).
    remarque
    Quand même n'était autrefois admis que comme conjonction introduisant une subordonnée exprimée (v. ci-dessus, Emploi, 3).

    Quand / lorsque. → lorsque

  • REGISTRE

    L'emploi comme conjonction de quand précédé d'une préposition est familier : c'est une robe de quand j'étais petite ; ils achètent une maison pour quand ils seront vieux. - Dans l'expression soignée, tourner la phrase autrement : c'est une robe qui date de l'époque où j'étais petite ; ils achètent une maison pour l'habiter quand ils seront vieux ou pour leurs vieux jours.

Mots proches

Un seul de ces trois mots n'a pas de lettre finale muette. Lequel ?