placage

nom masculin

(de plaquer)

Définitions de placage


  • Feuille de bois d'épaisseur comprise entre 0,2 mm et plusieurs millimètres, obtenue le plus souvent par tranchage ou déroulage.
  • Revêtement d'une matière commune par une matière plus précieuse et plus dure. (Les placages de pierre, de marbre ou de céramique sur des structures en brique sont fréquents en Italie comme en Orient. C'est également d'Italie qu'est venue la mode des meubles en marqueterie, obtenus avec des bois de placage.)
  • Morceau rapporté qui ne fait pas corps avec l'ouvrage.
  • Greffe qui consiste à enlever une plaque d'écorce sur le porte-greffe et à la remplacer par une plaque d'écorce du greffon de même dimension et munie d'un œil.
  • Action de plaquer du gazon.
  • Revêtement d'un métal de base par une feuille d'un autre métal, l'adhérence étant généralement obtenue par laminage de l'ensemble.
  • Entaille faite sur l'écorce d'un arbre forestier à abattre, à l'endroit où l'on veut appliquer l'empreinte du marteau.
  • Dans l'impression des tissus, action d'appliquer une couleur ou un mordant sur l'une des faces d'un tissu.
  • Synonyme de plaquage.

Homonymes de placage



Difficultés de placage


  • ORTHOGRAPHE ET SENS

    Placage = revêtement (notamment, revêtement en bois) de faible épaisseur.

    Plaquage ou placage = action de plaquer un adversaire au rugby ; abandon (de l'un des deux partenaires par l'autre, dans une relation amoureuse). Dans ce dernier sens, le mot est du registre familier.

    Plaquage = action de recouvrir d'un placage. Plaquage à chaud et sous pression.

Mots proches

Lequel de ces mots n'est pas du genre féminin ?