oïl

adverbe

(forme ancienne de oui, de l'ancien français o, cela, et il pronom personnel)

« Dans ces parages de l'aisance, on voudrait tant que tout fût pour le mieux dans le meilleur des mondes » (Aragon). « Mieux » et « meilleur » sont ici :