martyr, martyre

nom

(bas latin martyr, du grec martus, -uros, témoin)

Définitions de martyr


  • Personne qui a souffert la mort pour sa foi religieuse, pour une cause à laquelle elle se sacrifie : Les martyrs de la Résistance.
  • Chrétien mis à mort ou torturé en témoignage de sa foi. (On l'appelait aussi martyr de la foi ou confesseur [de la foi].)

Expressions avec martyr



  • Ère des martyrs,

    époque qui fut marquée par une persécution générale et systématique des chrétiens dans tout l'Empire romain (303-312).
  • Prendre des airs de martyr, jouer les martyrs,

    faire celui qui a à supporter tous les maux.

Homonymes de martyr



Difficultés de martyr


  • SENS ET ORTHOGRAPHE

    Ne pas confondre un martyr, une martyre (= une personne) et lemartyre (= le supplice).

    Martyr, e n. et adj. = personne (à l'origine, chrétien) qui a souffert la mort pour sa foi, ou pour une cause à laquelle elle s'est sacrifiée. Sainte Blandine est une martyre lyonnaise. Les martyrs de la Résistance. - (Emploi adjectif) Une enfant martyre, victime de mauvais traitements.

    Martyre n.m. = supplice, souffrance des martyrs. Le martyre infligé à sainte Blandine.


Citations avec martyr


  • Guillaume Apollinaire de Kostrowitzky, dit Guillaume Apollinaire (Rome 1880-Paris 1918)
    […] L'hérésiarque était pareil à tous les hommes car tous sont à la fois pécheurs et saints quand ils ne sont pas criminels et martyrs.
    L'Hérésiarque et Cie, Stock
  • Jean Calvin de son vrai nom Cauvin (Noyon, Oise, 1509-Genève 1564)
    Ainsi en est-il des reliques : tout y est si brouillé et confus, qu'on ne saurait adorer les os d'un martyr qu'on ne soit en danger d'adorer les os de quelque brigand ou larron, ou bien d'un âne, ou d'un chien, ou d'un cheval.
    Traité des reliques
  • Albert Camus (Mondovi, aujourd'hui Deraan, Algérie, 1913-Villeblevin, Yonne, 1960)
    L'homme est du bois dont on fait les bûchers.
    L'État de siège, Gallimard
  • Jules Huot de Goncourt (Paris 1830-Paris 1870)
    et
    Edmond Huot de Goncourt (Nancy 1822-Champrosay, Essonne, 1896)
    Dans l'histoire du monde, c'est encore l'absurde qui a le plus de martyrs.
    Journal, Fasquelle
  • Massimo Taparelli, marquis d'Azeglio (Turin 1798-Turin 1866)
    Qu'a dit la vieille politique de vos pères ? Ne faites pas de martyrs. C'est donc qu'à un gouvernement injuste le martyr est plus nocif que le rebelle.
    Che cosa disse la vecchia politica dei vostri padri ? Non far martiri. E segno dunque che a un governo ingiusto nuoce più il martire che non il ribelle.
    I miei ricordi, XVI

Mots proches

Complétez la phrase : « les enquêteurs se perdent en … » :