intérêt

nom masculin

(latin interest, il importe)

Définitions de intérêt


  • Souci de ce qui va dans le sens de quelque chose, de quelqu'un, qui leur est favorable, constitue pour eux un avantage : Agir dans l'intérêt de la science.
  • Ce qui importe, ce qui convient, est avantageux : Il sait où est son intérêt.
  • Souci de ce qui est avantageux pour soi, et en particulier attachement exclusif à l'argent : Agir par intérêt. Mariage d'intérêt.
  • Attention favorable, bienveillante, que l'on porte à quelqu'un : Témoigner de l'intérêt à ses collègues.
  • Sentiment de curiosité à l'égard de quelque chose, de quelqu'un ; agrément qu'on y prend : Regarder une émission avec intérêt. Exciter l'intérêt de ses lecteurs.
  • Ce qui, dans quelque chose, chez quelqu'un, retient l'attention par sa valeur, son importance : Film sans aucun intérêt.
  • Somme que le débiteur paie au créancier en rémunération de l'usage de l'argent prêté.

Expressions avec intérêt



  • Avoir intérêt, il y a intérêt à,

    y trouver son compte, faire bien de ; en parlant de quelque chose, être avantageux : Il a intérêt à se taire !
  • Centre d'intérêt,

    point sur lequel l'attention est sans cesse attirée.
  • Intérêt composé,

    intérêt perçu sur un capital formé du capital primitif accru de ses intérêts accumulés jusqu'à l'époque de l'échéance. (On parle également d'intérêts capitalisés.)
  • Intérêt conventionnel,

    intérêt dont le taux est fixé par écrit par les cocontractants.
  • Intérêt général,

    conception de ce qui est bénéfique à l'ensemble des membres d'une communauté.
  • Intérêt légal,

    intérêt dont le taux est fixé par la loi.
  • Intérêt simple,

    intérêt perçu sur le capital primitif, non accru de ses intérêts.
  • Prêt à intérêt,

    prêt à consommation dans lequel l'emprunteur s'engage, outre la restitution du capital emprunté, au paiement d'une somme d'argent généralement calculée selon un taux périodique.
  • Taux d'intérêt,

    intérêt produit par une somme de 100 F (15,24 euros) placée pendant un an.

Synonymes et contraires de intérêt


Souci de ce qui va dans le sens de quelque chose, de quelqu'un,...

Synonymes :

Ce qui importe, ce qui convient, est avantageux.

Synonyme :

Souci de ce qui est avantageux pour soi, et en particulier attachement...

Contraires :

Attention favorable, bienveillante, que l'on porte à quelqu'un.

Synonymes :

Contraire :

Sentiment de curiosité à l'égard de quelque chose, de quelqu'un ...

Synonymes :

Ce qui, dans quelque chose, chez quelqu'un, retient l'attention...

Synonymes :

Contraires :


Difficultés de intérêt


  • CONSTRUCTION

    Avoir intérêt à ce que, que : il a intérêt à ce que le bail soit rapidement signé, il a intérêt que le bail soit rapidement signé. Les deux constructions sont admises. Avoir intérêt à ce que est plus courant, avoir intérêt que plus soutenu.
    recommandation :
    Dans l'expression soignée, en particulier à l'écrit, préférer la tournure la moins lourde : avoir intérêt que.

    Avoir intérêt à (+ infinitif) : il a intérêt à signer rapidement le bail.
    remarque
    La construction avoir intérêt de est littéraire et vieillie : « Les hommes peuvent faire des injustices parce qu'ils ont intérêt de les commettre » (Montesquieu).


Citations avec intérêt


  • Émile Chartier, dit Alain (Mortagne-au-Perche 1868-Le Vésinet 1951)
    Ce sont les passions et non les intérêts qui mènent le monde.
    Mars ou la Guerre jugée, Gallimard
  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    L'intérêt et le talent sont les seuls conseillers consciencieux et lucides.
    Le Curé de Tours
  • Honoré de Balzac (Tours 1799-Paris 1850)
    La méchanceté combinée avec l'intérêt personnel équivaut à beaucoup d'esprit.
    Les Employés
  • Pierre Augustin Caron de Beaumarchais (Paris 1732-Paris 1799)
    En occupant les gens de leur propre intérêt, on les empêche de nuire à l'intérêt d'autrui.
    Le Barbier de Séville, I, 4
  • Georges Duhamel (Paris 1884-Valmondois, Val-d'Oise, 1966)
    Académie française, 1935
    Nombre d'actions humaines sont commandées par une sorte d'intérêt que l'on appelle, en propre terme, le désintéressement.
    Positions françaises, Mercure de France
  • Claude Adrien Helvétius (Paris 1715-Paris 1771)
    L'art du politique est de faire en sorte qu'il soit de l'intérêt de chacun d'être vertueux.
    Notes, maximes et pensées
  • Paul Henri Thiry, baron d'Holbach (Edesheim, Palatinat, 1723-Paris 1789)
    Nous appelons désintéressé tout homme à qui l'intérêt de sa gloire est plus précieux que celui de la fortune.
    Système de la nature
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    L'intérêt parle toutes sortes de langues et joue toutes sortes de personnages, même celui de désintéressé.
    Maximes
  • François, duc de La Rochefoucauld (Paris 1613-Paris 1680)
    Les vertus se perdent dans l'intérêt, comme les fleuves se perdent dans la mer.
    Maximes
  • Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu (château de La Brède, près de Bordeaux, 1689-Paris 1755)
    Il se trouve que chacun va au bien commun, croyant aller à ses intérêts particuliers.
    De l'esprit des lois
  • Charles Augustin Sainte-Beuve (Boulogne-sur-Mer 1804-Paris 1869)
    Un bon gouvernement n'est que la garantie des intérêts.
    Étude sur Talleyrand
  • Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné (Paris 1626-Grignan 1696)
    L'amitié se réchauffe quand on est dans les mêmes intérêts.
    Correspondance, à M. de Pomponne, 11 octobre 1661
  • Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues (Aix-en-Provence 1715-Paris 1747)
    Il y a des semences de bonté et de justice dans le cœur de l'homme, si l'intérêt propre y domine.
    Réflexions et Maximes
  • François Marie Arouet, dit Voltaire (Paris 1694-Paris 1778)
    L'intérêt que j'ai à croire une chose n'est pas une preuve de l'existence de cette chose.
    Lettres philosophiques, XXV

Mots proches