Accueil > langue française > dictionnaire > gueux n. et adj. - gueux n.m. - gueuse n.f.

gueux, gueuse

nom et adjectif

(moyen néerlandais guit, coquin)


    Littéraire

  • 1. Personne qui vit dans la misère, qui est réduite à la mendicité.

    Synonymes :

    chemineau (vieux) - clochard - crève - la - faim (familier) - galvaudeux - mendiant - mendigot (vieux) - meurt - de - faim (vieux) - misérable - miséreux - miteux (familier) - paria - pouilleux - trimardeur - vagabond - va-nu-pieds

  • 2. Être méprisable ; coquin.

gueux

nom masculin

  • Nom donné aux gentilshommes flamands qui se liguèrent en 1566 contre l'administration espagnole et catholique de Philippe II. (Luttant contre l'envoyé du roi d'Espagne, le duc d'Albe [1567-1573], les plus célèbres furent les « gueux de la mer ». S'attaquant au commerce maritime des Pays-Bas, ils multiplièrent les coups de main contre les ports, entraînant en 1572 le soulèvement de la Hollande et de la Zélande.)

gueuse

nom féminin

  • Vieux. Prostituée.

Expressions avec gueux

gueuse

nom féminin

  • Courir la gueuse,

    courtiser les femmes.
  • La Gueuse,

    nom donné à la République par les royalistes.

Homonymes de gueux



Citations avec gueux


  • Denis Diderot (Langres 1713-Paris 1784)
    Il est dur d'être gueux, tandis qu'il y a tant de sots opulents aux dépens desquels on peut vivre.
    Le Neveu de Rameau
  • Denis Diderot (Langres 1713-Paris 1784)
    Tous les gueux se réconcilient à la gamelle.
    Le Neveu de Rameau
  • Antoine Godeau (Dreux 1605-Vence 1672)
    Académie française, 1634
    La Provence est fort pauvre. Il ne lui reste plus que des jasmins et des orangers. On peut l'appeler une gueuse parfumée.
    Cité in Menagiana
  • Charles Péguy (Orléans 1873-Villeroy, Seine-et-Marne, 1914)
    Les patries sont toujours défendues par les gueux, livrées par les riches.
    Notre patrie, Gallimard

Mots proches

Comment doit-on écrire le mot « para[l]é[l]épipède » ?